Philadelphie: la police déjoue un projet d’attaque dans un bureau de vote

Photo by: John Nacion/STAR MAX/IPx 2020 11/3/20 People vote at a polling station in Manhattan on Election Day. On November 3, 2020, the United States elects its president and vice president, 35 Senators, all 435 members of the House of Representatives, 13 governors of 11 states and two US territories, as well as state and local government officials. Incumbent Republican President Donald Trump and Democratic Party nominee Joe Biden are running for president.

La police de la ville américaine de Philadelphie a arrêté deux hommes après avoir appris qu’une attaque armée s’y préparait contre un centre de dépouillement des bulletins de vote de la présidentielle, a rapporté vendredi le journal Philadelphia Inquirer.

Les enquêteurs sont passés à l’action jeudi soir, après avoir reçu une information sur le déplacement suspect d’un véhicule de marque Hummer, occupé par plusieurs personnes armées de fusils d’assaut AR-15. Ce véhicule, immatriculé dans l’État de Virginie, s’est rendu jusqu’à Philadelphie, la plus grande ville de l’État électoralement clé de Pennsylvanie, précisément jusqu’au Centre des conventions où sont actuellement comptés les bulletins de vote de la présidentielle.

Les policiers sont intervenus peu après 22h00 et ont interpellé deux hommes à proximité du Hummer, a précisé le Philadelphia Inquirer. Le véhicule était porteur d’autocollants affichant des messages associés à QAnon, un mouvement complotiste d’extrême droite.

Le président Donald Trump, dans l’obligation de remporter la Pennsylvanie s’il veut conserver la Maison-Blanche, a appelé mercredi et jeudi à l’arrêt du décompte des bulletins dans cet État.