Quels sont les partis belges les plus riches ?

Deux chercheurs de Vives, le Centre de recherche de la faculté d’économie de la KU Leuven, ont cherché à savoir quel était le parti politique le plus riche de Belgique. Il en ressort que c’est la N-VA, principalement grâce au soutien important dont le parti bénéficie en région flamande.

Ensemble, les partis politiques belges disposaient sur leur compte en 2016 de 118,1 millions d’euros, affirme une récente étude réalisée par deux chercheurs de Vives, le Centre de recherche de la faculté d’économie de la KU Leuven, et commentée dans le journal flamand De Standaard. C’est un montant record.

17 ans plus tôt, en 1999, le capital des partis ne dépassait pas 53 millions d’euros. Les investissements aussi ont augmenté, passant de 21,9 à 30,5 millions d’euros. Seules les dépenses électorales sont restées stables puisqu’elles sont plafonnées par la loi à 30 millions d’euros tous partis confondus.

Si aucun changement dans la loi n’est réalisé, les partis seront d’année en année toujours plus riches, soulignent Jef Smulders en Bart Maddens, auteurs de la recherche.

La N-VA

Il y a toutefois de grosses différences entre les partis. Le plus riche est sans conteste la N-VA, avec ses quelque 39,4 millions d’euros sur son compte bancaire. Ce sont ses excellents scores électoraux qui lui permettent de disposer d’un budget si confortable. Ainsi, aux élections législatives de 2014, le parti de Bart De Wever est arrivé en tête, avec plus de 20 % des voix, faisant de lui le premier parti de Flandre.

Le CD&V se classe lui en deuxième position, avec 16,8 millions d’euros. La raison est encore une fois à chercher du côté de ses résultats électoraux puisque le parti des chrétiens démocrates flamands est le deuxième parti en termes de suffrages.

Selon la même logique, le PS arrive 3ème à l’échelle nationale. Avec 16,8 millions d’euros, le premier parti francophone est donc aussi le parti le plus riche au sud du pays. Son pendant flamand, le SP.A, le suit de près, avec 16,1 millions d’euros.

Et plus bas dans le classement, on trouve le MR (avec 14,2 millions d’euros), le cdH (6,8 millions) et Ecolo (4,6 millions).

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20