‘Pâques, ce ne sera pas possible’, Trump prolonge la ‘distanciation sociale’ jusqu’au 30 avril

(Tasos Katopodis /CNP AdMedia /Isopix)

Le président américain Donald Trump a prolongé de 30 jours les mesures de distanciation sociale dans son pays, a-t-il annoncé la nuit dernière. Le dimanche de Pâques, date cible annoncée précédemment pour la réouverture de l’économie US, n’est donc plus d’actualité.

‘Le pic de l’épidémie est attendu dans les deux semaines’, a estimé M. Trump. ‘Rien ne serait pire que de crier victoire avant qu’il n’arrive’. Le président américain a précisé que le groupe de travail sur le coronavirus proposera des directives supplémentaires mardi. ‘D’ici le 1er juin, nous serons en bonne voie de rétablissement’.

Les directives existantes exigent des Américains qu’ils évitent les réunions en groupe de plus de 10 personnes. Ils doivent également se tenir à l’écart des restaurants et des bars, éviter de voyager et suivre les recommandations en matière d’hygiène. Les Américains sont également invités à rester chez eux lorsqu’ils sont malades et à ne pas s’approcher des personnes âgées.

Jusqu’à 200.000 morts aux USA?

Lorsque les journalistes lui ont demandé si les règles pouvaient être levées avant Pâques, le président a répondu: ‘Nous espérions Pâques, mais quand on entend ce genre de chiffres et qu’on sait ce qui peut mal tourner, on préfère ne pas le faire’. Il a donc prolongé les mesures jusqu’au 30 avril au moins.

Un expert américain des maladies infectieuses, conseiller de Donald Trump sur le coronavirus, a en effet évoqué dimanche une fourchette de 100.000 à 200.000 morts potentiels aux Etats-Unis.

‘En fonction de ce que nous voyons aujourd’hui, je dirais entre 100.000 et 200.000’, a déclaré le Dr Anthony Fauci sur CNN à propos du nombre possible de décès. Il a également évoqué ‘des millions de cas’ possibles. Il s’agit là cependant du scénario le plus pessimiste.

Interrogé sur le pire des scénarios, à savoir que le pays doive rester fermé pour une durée indéterminée, le président a répondu: ‘Vous verrez un grand nombre de suicides – un nombre énorme de suicides… Vous verrez que les drogues seront utilisées, en quantité comme jamais auparavant. Des gens vont mourir partout’.

Lire aussi: