OVNI : des scientifiques français devancent le rapport américain attendu

Par Matthias Bertrand

Alors que le Pentagone doit présenter au Congrès son rapport sur les OVNI ce 29 juin, une société française vient de publier ses propres recherches. Ce nouveau dossier porte sur des observations non-expliquées de France et d’ailleurs, répertoriées depuis 2013.

Les objets volants non identifiés (OVNI) et autres phénomènes aérospatiaux non identifiés (PAN) refont parler d’eux depuis que le Pentagone a annoncé qu’il étudiait sérieusement le sujet. Mais c’est la société Sigma 2, associée à la très officielle Association Aéronautique et Astronautique française qui a pris les Américains de vitesse : elle vient de publier un rapport qui dévoile 8 ans d’analyse de ces observations inexpliquées.

Depuis 2013, Sigma 2 a répertorié toutes les observations présentes dans les bases de données de France et d’ailleurs, compilant ainsi des informations sur des phénomènes inexpliqués parfois plus anciens. Comme les observations de la marine soviétique entre 1977 et 1980, mais aussi celles du ministère de la Défense britannique, ou encore des autorités chinoises.

L’approche reste sérieuse et scientifique : Sigma 2 base son rapport sur les analyses d’experts français reconnus. Des chercheurs, des ingénieurs, des militaires ou encore des astronautes qui ont avancé des hypothèses pour expliquer chaque observation recensée. La commission Sigma 2 précise toutefois qu’aucune preuve formelle de visiteurs venus d’ailleurs n’a été avancée. Dans la plupart des cas, la foudre, un météore, ou une simple illusion d’optique fournissent une explication bien plus convaincante. Mais il reste quelques cas bien mystérieux.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20