Nouveau mouvement de grève chez AB Inbev

AB InBev
EPA-EFE/OLIVIER HOSLET

Cela gronde toujours du côté du personnel de chez AB InBev. Vendredi dernier, on apprenait qu’aucun accord n’avait pu être trouvé en syndicats et direction. Les travailleurs demandent plus de sécurité de leur emploi ainsi qu’une garantie de revenus. Pas entendus, certains travailleurs ont remis le couvert.

Le 20 novembre dernier, une grève de 24 heures a été lancée par les travailleurs de chez AB Inbev. Elle concernait les brasseries de Louvain, Jupille, Hoegaarden et Leeuw-Saint-Pierre. Une source bien informée nous apprend que le mouvement de protestation a repris ce mardi, au niveau de la brasserie de Louvain. Le site est complètement bloqué.

Il n’est pas encore clair si cette grève spontanée est soutenue par l’ensemble des syndicats et travailleurs. Il y a une dizaine de jours, trois syndicats appuyaient un mouvement dans lequel participaient ouvriers et cadres. On sait juste que les activités de chargement et de déchargement ont cessé sur le site de Louvain. Les camions sont déroutés.

Une information confirmée par l’ACV/CSC.

Garantie de revenus

En cause, la sécurité de l’emploi et la garantie de versement des salaires, sous-traité par une société tierce à Prague. L’envoi de données à l’ONSS ne se ferait pas correctement.

Plus d’information à suivre…