Nouveau couac autour des masques du gouvernement? Ils ne seront pas compatibles avec les filtres

Un policier avec un masque buccal salue lors de la visite du Roi Philippe et de la Reine Mathilde de Belgique au Centre hospitalier régional de Liège. (Daina Le Hardic – AP)

Le gouvernement s’est engagé à fournir un masque et deux filtres à tous les citoyens du Royaume. Seulement voilà, les 22 millions de filtres commandés par le ministre Koen Geens ne sont apparemment pas prévus pour aller dans les 18 millions de masques commandés par la Défense, a pointé dimanche RTL Info.

La première ministre avait annoncé à la fin du mois d’avril que le gouvernement fédéral s’engageait à ce que tous les Belges reçoivent un masque et deux filtres.

Une société inconnue du secteur

Pour mettre en oeuvre cette promesse, deux entreprises ont été choisies pour la livraison de ces masques en tissu qui doivent être distribués gratuitement. Ceux-ci devront être livrés pour le 24 mai au plus tard. Tweeds & Cottons, la firme gantoise derrière la marque River Woods, doit fournir 3 millions de masques tandis que le Luxembourgeois Avrox doit envoyer 15 millions de masque.

Le choix de cette seconde société avait déjà soulevé des questions il y a plusieurs jours, notamment de la part du député Michaël Freilich (N-VA) et de Creamoda, la fédération belge de la mode, pour qui Avrox est une entreprise totalement inconnue dans le secteur.

En parallèle, le ministre Koen Geens s’est chargé de commander les 22 millions de filtres également promis.

Or selon RTL Info ce dimanche, masques et filtres ne seront pas compatibles.

‘Les filtres viennent en renfort des masques artisanaux’

‘Les filtres commandés par Koen Geens ne sont pas destinés à compléter les masques commandés par la Défense. Ces derniers n’ont pas besoin de filtre’, a en effet précisé le ministre de la Défense, Philippe Goffin, dont les propos sont relayés par Belga.

‘Les filtres viennent en renfort des masques artisanaux fait par les citoyens. Il faut bien distinguer les uns des autres. Les masques commandés par la Défenses sont autonomes. Nous n’avons jamais eu le souhait de fournir à chaque citoyen un masque compatible avec les deux filtres donnés en parallèle’, a encore affirmé le ministre Goffin.