NewB vise un démarrage ‘en mai-juin de l’année prochaine’

Bernard Bayot, le président NewB, se félicite du ‘grand succès’ rencontré par la campagne de souscription lancée par la coopérative de banque éthique et durable. ‘Plus de 50.000 personnes ont souscrit à l’appel de NewB’, confirme-t-il ce jeudi.

Lire aussi: Pari réussi pour NewB: les 30 millions sont atteints

La coopérative de banque éthique et durable NewB a atteint mercredi soir les 33,8 millions d’euros de souscriptions, bien au-dessus de son objectif initial de 30 millions. Ce montant devrait encore augmenter puisque la campagne a été prolongée jusqu’au 4 décembre ou jusqu’à ce que la somme de 35 millions soit atteinte.

Lire aussi: Le nouvel objectif de NewB: 35 millions!

‘Nous voulons offrir à toutes celles et ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de le faire de rejoindre NewB dans les heures qui viennent’, a expliqué Bernard Bayot sur les ondes de La Première, ce jeudi matin.

‘Seuls deux millions viennent d’institutionnels’

Le président de NewB en a profité pour mettre les choses au clair quant à la provenance des souscriptions. Si un certain nombre d’acteurs institutionnels ont en effet investi dans NewB (ULB, UCL, Saint-Louis, Régions wallonne et bruxelloise…), M. Bayot assure que seuls deux millions d’euros proviennent de cette source de financement. ‘Le reste, ce sont des particuliers’, précise-t-il dans des propos repris sur le site de la RTBF.

La prochaine étape pour NewB sera d’obtenir l’agrément bancaire. ‘Dans les 2-3 semaines, la Banque Nationale de Belgique (BNB) va remettre un avis, puis envoyer le dossier à la BCE qui devra donc décider pour le mois de février’, détaille le président de NewB. ‘Si la réponse est positive, nous démarrons nos activités en mai-juin de l’année prochaine.’

Une banque ‘qui favorise le bien commun

L’objectif affiché par NewB est de devenir une ‘banque citoyenne et qui favorise le bien commun’, mais il reviendra aux coopérateurs de définir plus clairement les futurs contours de l’institution.

Quoi qu’il en soit, la banque proposera tous les services de base, aux particuliers comme aux entreprises: comptes courants, comptes d’épargne, cartes de retrait et certaines formes de crédit, axées sur la transition énergétique. Pas question de crédits auto donc, mais la banque proposera des prêts pour l’achat d’un vélo électrique, par exemple.

Par contre, les crédits hypothécaires ne sont pas à l’ordre du jour.

Quant à la tarification, ‘nous voulons être dans la moyenne du marché. On ne sera pas les moins chers ou les plus chers’, conclut Bernard Bayot.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20