Musk veut envoyer des gens sur Mars dans moins de 10 ans

Elon Musk, le fondateur du constructeur de la voiture électrique Tesla, et de la firme spatiale SpaceX, a présenté hier son projet de colonisation de Mars lors du 67e congrès international de l’astronautique à Guadalajara, au Mexique. Il compte proposer les premiers voyages vers la planète rouge d’ici 2024. Un billet coûtera moins de 200 000 dollars. Elon Musk veut développer une colonie humaine autonome d’un million de personnes sur Mars. Il pense que ce projet sera faisable d’ici 40 à 100 ans. Il veut exploiter les périodes où cette planète et la Terre sont les plus proches dans le système solaire, et qui se produisent tous les deux ans, pour envoyer de nouveaux vaisseaux sur Mars.

« L’histoire nous suggère qu’il y aura un jour de fin du monde », dit-il. « L’alternative est de devenir une civilisation qui se déplace dans l’espace et une espèce politique monétaire ».

Les premiers essais de vaisseaux spatiaux sur la planète rouge seront effectués dès 2018, et les premiers voyages habitués seront possibles à partir de 2024. Chaque vaisseau spatial pourra embarquer une centaine de passagers.

4 défis technologiques

Pour que les vols soient abordables, Musk a expliqué qu’il devrait résoudre 4 défis technologiques cruciaux :

  1. Etre capable de réutiliser les fusées
  2. Etre capable de refaire le plein de carburant du vaisseau spatial en orbite pour pouvoir l’envoyer par étapes sur Mars
  3. Produire du carburant sur la planète rouge, pour permettre de réutiliser la fusée pour des vols de retour de Mars vers la Terre.
  4. Utiliser le carburant adéquat. Il a expliqué que seul, du méthane pourrait être produit sur Mars.

Le patron de Space X a admis qu’il ne pourrait pas financer seul ce projet qu’il évaluait à 10 milliards de dollars. Il espère que le gouvernement américain pourra l’aider.