Doit-on s’attendre prochainement à une pénurie de moutarde ?

Il faut s’attendre à une hausse du prix de la moutarde sur le marché. C’est ce qu’ont indiqué un certain nombre d’experts. Le Canada, qui a été confronté à une sécheresse ces dernières années, enregistre une baisse de la récolte des graines de moutarde. Le Canada est le principal fournisseur de graines de moutarde dans le monde, mais beaucoup de champs ont reçu 60 % de précipitation de moins qu’une année normale en raison de la sécheresse. En conséquence, la récolte a diminué de moitié par rapport à l’année dernière.Les stocks n’ont jamais été aussi bas en 11 ans. Par conséquent, les cours de la moutarde devraient augmenter rapidement, selon les observateurs.La graine de moutarde brune est gravement touchée par la pénurie. Cela risque d’affecter plus spécifiquement le marché européen. Les États-Unis ont généralement une préférence pour la moutarde jaune, qui est utilisée dans les hot-dogs et les sauces pour salade.Les chefs cuisiniers préfèrent utiliser la variété brune. De même, de grandes marques telles que Grey Poupon et Maille utilisent cette dernière pour leur production.«  Il n’y a pas d’alternative à la graine de moutarde brune pour la moutarde de Dijon », explique Walter Dyck, un spécialiste qui travaille chez Pleasant Prairie, un moutardier américain. « La rareté peut donc conduire à des hausses de prix très nettes à court terme. »

Les importateurs

Outre l’industrie agroalimentaire américaine, les grands importateurs de moutarde pourraient être durement touchés. Parmi ceux-ci, on retrouve la Belgique, la France, le Japon et le Sénégal.La saison dernière, la production canadienne totale s’est montée à 114 900 t, contre 235 600 t l’an dernier. Le prix des graines de moutarde brune a augmenté, passant de 0,29 € la livre l’an dernier, à 0,39 € la livre.Et les prix pourraient encore augmenter, puisque cette année, les surfaces de culture de la graine au Canada ont été réduites de 28 % par rapport à l’année dernière. De plus, la majorité de la récolte est composée de graines de moutarde jaune. Le reste est fourni par la moutarde brune et des variantes orientales. Les exportations ont généré 124 millions de dollars de recettes au Canada l’an dernier.Le Canada a expédié 6900 t de moutarde en Belgique entre août de l’année dernière et juillet de cette année. Cela représente une augmentation de 15 % par rapport à la période antérieure. Les industriels agro-alimentaires européens devraient chercher des approvisionnements complémentaires.