Mitsubishi va cesser le développement du diesel

Le constructeur japonais Mitsubishi Motors arrête le développement des moteurs diesel. L’objectif à court terme est que ces moteurs disparaissent de l’offre de la marque, rapporte le journal d’affaire japonais Nikkei.

Sur une période de deux ans, le constructeur automobile japonais entend arrêter la production de la plupart de ses modèles diesel. Seuls quelques modèles resteront équipés d’un moteur diesel, notamment les SUV et les petits camions.

Mitsubishi veut faire chuter la part de ces moteurs diesel sous la barre des 20% d’ici deux ou trois ans. L’an dernier, ces moteurs représentaient encore 24% de l’activité totale du constructeur japonais.

Le marché européen délaisse le diesel

‘La décision de Mitsubishi a beaucoup à voir avec le nombre de grands marchés qui se détournent de plus en plus du diesel’ analyse le journal nippon. À l’instar du marché européen. Des études récentes montrent que près de deux tiers des conducteurs européens se détournent du diesel pour leur prochain achat.

D’autres constructeurs japonais avaient annoncé plus tôt leur intention de cesser la production de moteurs diesel pour l’Europe, mais aussi plus largement. Toyota, Nissan et Honda l’ont ainsi annoncé plus tôt dans l’année leur ambition de mettre un terme à la production et l’équipement de ce type de moteurs.

Taxes et interdiction

Les moteurs diesel perdent de leur popularité à cause de leurs émissions de dioxyde de carbone plus élevées. Leur empreinte écologique conduit, sinon à des interdictions, à des taxes plus lourdes que pour les véhicules moins polluants.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20