Meta poursuit sa descente aux enfers et disparaît du classement des 10 entreprises les plus valorisées au monde

Début février, Meta a vu le cours de son action dégringoler. Sa valorisation aussi. Depuis, la société de Mark Zuckerberg n’a pas encore réussi à se redresser.

Le 3 février 2022 a été une journée désastreuse pour Meta. Elle a encaissé son plus gros coup dur boursier depuis 2018. Son action a plongé de 26,4%, entraînant une perte 240 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Une chute précipitée par l’annonce d’une perte d’utilisateurs actifs quotidiens – une première dans l’histoire de Facebook/Meta – mais qui n’a fait que traduire le marasme dans lequel la Big Tech est engluée depuis plusieurs mois. Entre le scandale qui a éclaté suite aux révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen, une concurrence plus vivace, un modèle économique dépassé et un avenir, lié au métavers, totalement incertain, cette descente aux enfers devait arriver.

Depuis début février, malgré quelques tentatives – assez maladroites – de redorer son blason, Meta n’a pas (encore ?) relevé la tête. Son action continue inexorablement de baisser, entraînant sa valorisation avec elle.

Derrière Tencent

La capitalisation boursière de Meta se situe aujourd’hui aux alentours de 565 milliards de dollars. Début février, elle en était encore à 868 milliards de dollars, tandis qu’elle dépassait les 1.000 milliards à la fin de l’été dernier.

Résultat: Meta ne fait plus partie des 10 entreprises les plus valorisées au monde, révèle Bloomberg. Elle se place désormais à la 11e position, derrière le géant chinois Tencent et ses 589 milliards de dollars. En tête, très loin devant, on retrouve Apple, avec 2.816 milliards de dollars. Microsoft (2.252 milliards) et Aramco (1.986 milliards).

Les 10 entreprises les plus valorisés au monde au 17 février 2022, avec leur évolution depuis le 7 septembre 2021. (Bloomberh
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20