Meta explose et entraîne Wall Street dans sa chute

La valeur boursière de Meta a chuté de près de 220 milliards de dollars à l’ouverture des marchés boursiers américains jeudi. Le rapport de résultats décevant de Meta, mercredi, a provoqué une onde de choc.

Le cours de l’action de Meta était déjà en baisse de 24,8% à l’ouverture de la séance à Wall Street. Mercredi, la société mère de Facebook a clôturé la journée de négociation avec une capitalisation boursière totale de 898,5 milliards de dollars. Au moment de la rédaction de cet article, il ne reste que 680,6 milliards de dollars.

Il s’agit du plus gros coup dur boursier pour Meta depuis 2018, lorsque l’entreprise avait déjà vu 119 milliards de dollars de sa valeur boursière s’évaporer en une seule journée. À l’époque, cela avait aussi été provoqué après une annonce de résultats misérables.

Cette fois, cependant, Meta a dû annoncer des nouvelles encore plus inquiétantes. Le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens de Facebook est en chute libre et la concurrence de rivaux tels que TikTok de la société chinoise ByteDance devient une perturbation de plus en plus sérieuse.

Le pire janvier à Wall Street depuis 2009

Les résultats trimestriels désastreux de Meta affectent l’ensemble du marché boursier. Le cours du NASDAQ a chuté de 2,1% dans les échanges du matin. Au total, au moins 200 milliards de dollars de valeur se sont évaporés dans la matinée.

Le S&P 500, l’indice des 500 plus grandes entreprises américaines selon leur valeur boursière, a également enregistré une baisse de 1,3%. Ce mauvais début de février fait suite au pire janvier de l’histoire de Wall Street depuis 2009. Cette situation est principalement due à la mauvaise performance des indices technologiques. Le S&P 500 a déjà perdu au total 5% de sa valeur cette année, selon le journal économique The Financial Times.

La fin de la pandémie et la politique monétaire des banques centrales rendent visible la bulle technologique

Le reste du marché boursier vire également au rouge en même temps que l’action de Meta. Les actions du géant du commerce électronique Amazon ont chuté de plus de 6% à l’ouverture. Les entreprises technologiques, cependant, ont été les plus durement touchées. Snap a vu son action chuter de 20%, tandis que Twitter a également vu plus de 6% de sa valeur partir en fumée.

Mercredi, les actions de la société de paiement PayPal ont chuté de 25%: hallucinant. Aujourd’hui, la société a provisoirement perdu 5%. La plateforme de streaming musical Spotify a également annoncé une faible croissance de ses abonnés au premier trimestre: l’action est déjà en baisse de 16% à l’heure où nous écrivons ces lignes.

La vue d’ensemble : les valeurs technologiques ont fortement augmenté pendant la pandémie grâce aux mesures corona qui ont maintenu les utilisateurs à la maison. De plus, les taux d’intérêt ultra-bas, combinés aux plans de relance, ont encouragé les investisseurs à investir massivement dans le marché des technologies. Alors que la menace du coronavirus commence à s’éloigner et que la banque centrale américaine resserre sa politique monétaire, la bulle technologique devient clairement visible.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20