Malgré les pénuries et problèmes d’approvisionnement, les Big Tech ont enregistré des revenus records en 2021

Malgré les pénuries de matériaux, les problèmes au sein de la chaine d’approvisionnement et la pandémie de coronavirus, l’année 2021 s’est avérée être une très bonne année pour les grandes entreprises de technologie. Elles ont en effet engrangé des revenus records.

Avec un peu de recul, l’année 2021 – à l’image de 2020 – n’a pas été de tout repos, et ce, en grande partie à cause du coronavirus. La pandémie a continué à avoir un impact sur de nombreux aspects de notre vie, mais aussi sur les industries en général. Or, à mesure que les grandes entreprises telles qu’Apple, Google, Netflix ou encore Tesla présentent leurs bénéfices pour le dernier trimestre, on remarque que la situation sanitaire n’a pas touché tout le monde de la même manière. En 2021, les Big Tech ont touché le gros lot.  

Certaines d’entre elles ont carrément enregistré leurs plus fortes augmentations annuelles de revenus jamais réalisées, faisant véritablement sauter la banque. Des résultats positifs particulièrement marquants en raison de la situation difficile auxquelles elles ont elles aussi été confrontées ; fluctuation de l’économie et du marché, problèmes au niveau de la chaine d’approvisionnement, pénuries de semi-conducteurs, ainsi que d’autres difficultés socioéconomiques.

Les Big Tech décrochent le gros lot

  • En 2021, Apple a enregistré plus de 350 milliards de dollars de revenus, soit près de 100 milliards de dollars supplémentaires par rapport à ses revenus pour l’année 2020, soit une augmentation d’environ 33% sur un an seulement. La dernière fois que la firme à la pomme a enregistré une telle augmentation remonte à une décennie. En 2010, ses revenus avaient augmenté de 44%, passant de 108 milliards en 2009 à 156,3 milliards de dollars, comme le rappelle The Verge.
    Une année record, alors que l’entreprise a avoué à plusieurs reprises avoir subi des retards de fabrication en raison de soucis au niveau de la chaine d’approvisionnement. La pénurie de puces l’avait également contrainte à réduire ses objectifs de production.
  • Google a engrangé 257 milliards de dollars l’année dernière, une augmentation de 40% par rapport à 2020. Il s’agit de sa plus forte augmentation de revenus en plus d’une décennie.
  • Malgré les scandales, Meta, ex-Facebook, a franchi pour la première fois la barre des 100 milliards de dollars. Elle a par la suite enregistré des pertes historiques.
  • Snapchat a enregistré son tout premier bénéfice en 2021 et ses revenus ont dépassé les prévisions.
  • 2021 a marqué la meilleure année de tous les temps pour AMD, fabricant de semi-conducteurs, avec un chiffre d’affaire de 16 milliards de dollars et une croissance de 68% par rapport à l’année précédente.

Une année compliquée qui a pourtant payé pour les Big Tech

Comment une année aussi difficile à tous points de vue a-t-elle pu permettra aux Big Tech de se renflouer autant les poches ? Ces dernières n’ont pourtant pas été épargnées. Elles aussi ont fait face à de nombreuses difficultés, sans que cela ne les fasse dérailler.

« Pendant la pandémie, les plus forts sont devenus plus forts », a déclaré Dan Ives, analyste de Wedbush, à The Verge. « Nous avons vu trois à quatre années de croissance se poursuivre en 12 à 18 mois, et les plus grands bénéficiaires en ont été Amazon, Netflix, Facebook, Google et Apple. »

Outre les difficultés, la pandémie a eu un impact très positif pour les entreprises telles qu’Alphabet et Meta dont le système économique repose largement sur la publicité. « Les consommateurs passent plus de temps sur les appareils numériques / dans les canaux numériques, et les annonceurs dépensent plus pour les atteindre. Ces plateformes investissent également massivement dans des fonctionnalités commerciales qui raccourcissent la distance entre la notoriété et l’achat. « , a expliqué Emily Collins, vice-présidente et directrice de recherche de Forrester, au média américain.

Dans le cas d’Apple, la fidélité de ses clients vis-à-vis de ses produits – l’iPhone, notamment – lui a permis de maintenir la barre, malgré les problèmes.

Des résultats records, mais pour combien de temps ?

Les Big Tech n’ont pas subitement connu une année prolifique. Cela fait des années que la chance leur sourit, dessinant une certaine tendance. À se demander combien de temps cela va-t-il encore durer. Leurs revenus vont-ils continuer à grimper, inscrivant toujours plus de nouveaux records ? À un moment donné, la croissance va retomber, brutalement pour certaines – Netflix, Facebook ou encore Zoom -, et ce, tout simplement parce qu’elles auront atteint leur maximum en termes d’audience.

Mais pour d’autres, les prochaines années vont continuer d’être rayonnantes. L’année 2021 l’a démontré; malgré les difficultés, les géants des technologies amassent des sommes colossales, alors à moins qu’un changement radical n’ait lieu dans l’économie ou l’industrie cette année, elles devraient continuer dans cette voie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20