Macron-Babis, la photo qui passe mal : « Il reçoit un populiste soupçonné de blanchiment de fraude fiscale en France »

Ce week-end se tiendra le premier tour de l’élection présidentielle tchèque. Quelques jours avant le scrutin, Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée l’un des principaux candidats, Andrej Babis. Ce qui n’est pas bien perçu du tout en République tchèque, où l’on va jusqu’à l’accuser d’interventionnisme.

Pourquoi est-ce important ?

Devenu Premier ministre en décembre 2017, Andrej Babis est redevenu simple député fin 2021 suite à une défaite lors des élections législatives. Ayant fait l'objet d'accusations de corruption, il est parfois décrit comme une version tchèque de Viktor Orban ou de Donald Trump en plus "soft". Ce week-end, il entre en course pour gagner les clés le château de Prague.

Dans l'actu : Macron-Babis, une rencontre qui passe mal.

  • Ce mardi, Emmanuel Macron a reçu Andrej Babis à l'Élysée.
  • Si le président français assure qu'il ne faut pas y voir un soutien au candidat pour l'élection à venir, ce dernier en a clairement profité pour s'enorgueillir de son "amitié" avec Macron.

Le détail : Babis n'en demandait pas tant.

  • "Je suis heureux que l'homme politique européen le plus important ait trouvé du temps pour moi et que nous ayons des
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20