L’Unicef vend des NFT pour des établir connexions Internet dans les écoles

Le Fonds international d’urgence pour l’enfance des Nations unies (Unicef) a annoncé cette semaine la vente d’une collection de jetons non fongibles (NFT) sur la blockchain Ethereum. Avec cette collection, l’organisation des Nations unies célèbre son 75e anniversaire.

Les NFT seront vendus en janvier prochain lors d’une exposition de l’artiste numérique et scientifique des données Nadieh Bremer, intitulée « Patchwork Kingdoms ». L’Unicef indique que les bénéfices des ventes de NFT serviront à soutenir les nombreux projets de l’organisation, notamment une initiative visant à financer l’accès des enfants à l’internet dans le monde entier.

Giga

Cette initiative, appelée Giga, vise à connecter chaque école à l’internet afin que les enfants puissent bénéficier d’informations et d’opportunités sur le web. Giga a été lancé en 2019.

La collection « Patchwork Kingdoms », créée en collaboration avec la place de marché des NFT Snowcrash Labs, la Fondation Ethereum, Metagood et d’autres entreprises, contient 1 000 NFT. Chaque NFT se base sur les données recueillies par l’organisation auprès de plus de 282 000 écoles dans 21 pays.

Web 3.0

L’Unicef investit depuis un certain temps dans la technologie blockchain. À un stade précoce, par exemple, elle a financé des projets Web 3.0 à code source ouvert « qui avaient le potentiel d’avoir un impact sur les enfants du monde entier ».

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20