L’UE veut acheter 10 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca en Inde

Une vaccination à l’hôpital Yashoda, dans le district de Kaushambi, en Inde. – (Pradeep Gaur/Shutterstock/ISOPIX)

L’Union européenne a demandé à l’Inde l’autorisation d’acheter 10 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca produit par le Serum Institute of India (SII). L’UE entend ainsi pallier sa propre pénurie de vaccins, écrit l’agence de presse Reuters ce jeudi.

Les campagnes de vaccination dans l’UE ne se déroulent pas tout à fait comme prévu. De nombreux États membres ont vacciné moins de personnes que ce qui était attendu à ce stade. Une situation qui s’explique en partie par le fait que certains fabricants, comme AstraZeneca, n’ont pas réussi jusqu’à présent à livrer les quantités de vaccins promises. Dans le même temps, le nombre d’infections est en hausse dans divers pays européens. Et le besoin pour des doses supplémentaires se fait donc particulièrement ressentir.

10 millions de doses en provenance d’Inde

L’UE espère désormais pouvoir acheter des vaccins supplémentaires via l’Inde. Une source européenne a confirmé à Reuters que l’UE avait demandé par courrier aux autorités indiennes s’il était possible d’acheter environ 10 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca. Ce vaccin est produit en Inde par le Serum Institute of India et est principalement destiné à vacciner les habitants des pays à revenu faible ou intermédiaire.

‘L’ambassadeur de l’UE a écrit une lettre à l’Inde pour demander une approbation’, a déclaré la source à Reuters. Selon celle-ci, la lettre a été envoyée il y a deux semaines. Le SII, AstraZeneca et le ministère indien des Affaires étrangères n’ont pas encore commenté l’information. Une porte-parole de la Commission européenne a déclaré que l’exécutif européen n’avait aucun commentaire à faire sur le sujet.

Pas d’approbation rapide

Selon un responsable du gouvernement indien, il y a de toute façon peu de chances pour que l’Inde approuve rapidement la demande de l’UE. Le pays entend accélérer et étendre sa propre campagne de vaccination. Le coronavirus y est en recrudescence depuis le mois de mars. Selon les derniers chiffres, l’Inde a déjà enregistré 12,22 millions d’infections. Il s’agit du troisième total le plus élevé au monde. Seuls le Brésil et les États-Unis ont détecté plus d’infections.

Par ailleurs, l’Inde a déjà été critiquée pour avoir exporté des dizaines de millions de doses du vaccin alors que les besoins sont si importants au niveau national. La décision de se concentrer maintenant sur les besoins nationaux aura également des répercussions sur COVAX, le réseau mondial de distribution de vaccins soutenu par l’OMS. COVAX vise principalement à fournir des vaccins à des dizaines de pays pauvres.

Pour aller plus loin: