L’influenceur Logan Paul s’excuse : lui aussi a organisé une arnaque liée aux NFT

Les NFT Cryptozoo avaient été lancées par le Youtubeur en 2021, surfant sur la mode de l’époque.

Pourquoi est-ce important ?

La confiance envers les cryptomonnaies et tout ce qui est lié (comme les NFT) a fortement été ébranlée par les différents scandales survenus lors de l’année 2022. Pourtant, les NFT et les cryptomonnaies ont une réelle utilité. Les NFT peuvent par exemple être utilisés comme certificat d’authenticité dans tous les domaines. Les cryptos peuvent, elles, être utilisée à d’autres fins que la spéculation et ne plus permettre de dépendre des banques en investissant dans une économie parallèle.

L’actualité : Après le débunk de Stephen Findeisen ou Coffeezilla sur YouTube, l’influenceur a présenté des excuses publiques dans une vidéo qu’il a supprimée depuis.

  • Selon les données d’OpenSea, la plateforme mettant en vente ces NFT, ce sont plus de 1.300 personnes qui ont été lésées. Quand on sait que Logan Paul possède presque 24 millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube, on se dit que le nombre de victimes aurait pu être bien plus élevé.
  • « De nombreux achats (moyennant environ 100 dollars) ont même été réalisés au cours des derniers jours. » rapporte BFM Business.

L’essentiel : Ces NFT consistaient en des images d’œufs en 3D qu’il fallait acheter avec la cryptomonnaie Cryptozoo.

  • À la base, il devait être possible aux possesseurs de ces œufs de les faire éclore et d’obtenir un animal hybride qu’ils pourraient élever ensuite. Plus l’animal qui sortait de l’œuf était issu d’animaux rares dans le monde réel, plus il valait de cryptomonnaies. Mais, en un an, aucun bel évènement n’a eu lieu, au désespoir de tous ceux qui espéraient gagner de l’argent en faisant éclore des animaux rares.
  • CoffeeZilla explique dans sa vidéo s’être entretenu avec « des investisseurs du monde entier qui affirmaient avoir dépensé des centaines, voire des milliers de dollars pour des articles de CryptoZoo et qui étaient en colère contre Paul. »
  • Au début, Logan Paul a publié une vidéo dans laquelle il admet avoir commis une erreur en engageant des « escrocs et des criminels » pour gérer son projet, mais il nie que les échecs soient sa faute. Il a accusé M. Findeisen de se tromper dans les faits et a menacé de le poursuivre en justice. Mais, quelques jours plus tard, Logan Paul a supprimé sa vidéo et s’est excusé auprès de Coffeezilla. Il a également écrit sur la page Discord de CryptoZoo, sur laquelle près de 300 victimes se sont réunies, qu’il allait « assumer ses responsabilités, s’excuser et présenter un plan dans un avenir proche. »

L’enjeu : Ce n’est pas le premier influenceur qui est mêlé à des histoires d’escroquerie à base de NFT. Cela salit l’image de ce qui est pourtant une innovation réelle et utile.

  • Dernièrement, ce sont les NFT de FTX qui ont perdu toute leur valeur. FTX n’utilisait même pas de Blockchain pour les héberger mais des applications de Web 2.0, alors que les NFT ne sont garanties uniques que grâce à la Blockchain.
  • Ils ont aussi fait l’objet de spéculation, alors que ce n’est pas l’objectif premier des NFT. Cela a entraîné que le public les a intimement liés aux cryptos, en chute libre durant l’année 2022.
  • Cependant, les NFT sont réellement utiles et pourraient faire partie intégrante de notre monde. Dans le milieu des affaires, par exemple, les contrats pourraient être remplacés par des NFT rendant ceux-ci transparents et inaltérables.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20