Elections présidentielles : c’est désormais officiel, Macron et Le Pen au second tour

Ce dimanche, les citoyens français sont appelés à voter pour le premier tour de la présidentielle, où Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont donnés comme favoris. Les premiers résultats arrivent au compte-goutte. Les chiffres officiels viennent de tomber : Macron et Le Pen passent au second tour.

  • 21h48 : Emmanuel Macron s’exprime, remerciant les candidats qui lui apportent son soutien, et disant comprendre ceux qui s’expriment en sa faveur, sans porter confiance à son projet, pour faire barrage à l’extrême droite. Tout son discours est ancré sur ce motif : la France, « humaniste et européenne » comme dans son projet, contre la France de l’extrême droite, isolée sur la scène internationale.

  • 21h00 : Les réactions des perdants, de Mélenchon à Zemmour, à lire ici de manière plus complète.

  • 20h45 : Jean-Luc Mélenchon, avec son meilleur score en trois candidatures, appelle et répète « à ne pas donner une seule voix à Madame Le Pen ».

  • 20h35 : Dans son allocution, Marine Le Pen appelle toutes les personnes qui n’ont pas voté pour le président sortant à voter pour elle, dans ce qu’elle appelle un grand projet de « rassemblement ».

  • 20h20 : Valérie Pécresse indique voter Macron, contre le « chaos » et « l’impuissance » dans lesquels Marine Le Pen et l’extrême droite plongeraient la France.
    • A son tour, Yannick Jadot demande à « faire barrage à l’extrême droite » et à voter Emmanuel Macron. Il appelle en même temps Emmanuel Macron à faire plus pour le climat, l’accusant d’inaction climatique et de déni social.

  • 20h00 : Premières estimations officielles :
    • Emmanuel Macron : 28%
    • Marine Le Pen : 23,2%
    • Jean-Luc Mélenchon : 21,7%
    • Eric Zemmour : 7,2%
    • Valérie Pécresse : 4,8%
    • Yannick Jadot : 4,4%
    • Jean Lassalle : 3,3%
    • Fabien Roussel : 2,5%
    • Anne Hidalgo : 2,1%
    • Nicolas Dupont-Aignan : 1,8%
    • Nathalie Arthaud : 0,8%
    • Philippe Poutou : 0,7%
    • Les décomptes des bureaux de vote arrivent encore, les chiffres sont encore susceptibles d’évoluer. Mais une première tendance à constater est que les candidats d’extrême droite récoltent plus de votes que jamais auparavant.
    • Emmanuel Macron récolte une plus grande part des voix qu’en 2017, et l’écart entre lui et Marine Le Pen est plus large qu’en 2017.
    • L’abstention est de 26,2%.

  • 19h30 : Emmanuel Macron est le « grand gagnant » auprès des Français résidant à l’étranger, notamment en Amérique latine et du Nord, explique David Benaym, spécialiste en politique étrangère sur les ondes de LN24. Le président sortant marque entre 40 et 60% des voix.
    • Mélenchon marque entre 20 et 30% des voix sur le continent, selon les chiffres des bureaux de votes (ouverts dès le 9 avril à cause du décalage horaire, et fermés plus tôt qu’en France métropolitaine), cités par le spécialiste. Un net bond pour le candidat d’extrême gauche, par rapport à 2017.
    • « Pas de sursaut à l’extrême droite », ajoute encore l’expert. Marine Le Pen, Eric Zemmour et Valérie Pécresse partagent les mêmes points.
    • « Une énorme différence entre la métropole et l’étranger », analyse encore Benaym.

  • 19h15 : Un nouveau sondage de sortie des urnes donne Macron vainqueur, à une faible différence avec sa dauphine Le Pen (respectivement 24,7 et 23,5%). Les résultats officiels sont attendus pour 20h.

  • 17h02 : Le taux de participation, à 17h, sur le territoire entier, est de 65%, selon les chiffres officiels publiés par le ministère de l’Intérieur. En 2017, il dépassait les 69%, et les 70% en 2012. Le risque d’une abstention record plane notamment au dessus de ce premier tour.

  • 16h06 : Selon les informations de la Libre Belgique, le candidat Insoumis Jean-Luc Mélenchon remporte 56,16% des voix en Guadeloupe, contre 17,92% pour Marine Le Pen et 13,43% pour Emmanuel Macron. Le taux de participation est de 44%.
    • En Martinique, Mélenchon observe le même sprint avec plus de 53% des votes, Le Pen et Macron suivent à la deuxième et troisième position, selon des tendances similaires à la Guadeloupe. Le taux de participation est de 42%.
    • En Guyane, le taux de participation est de 36%. Mélenchon y dépasse également les 50%, devant Le Pen (17%) et Macron (14%).
    • A Saint-Martin, le taux de participation est au plus bas, avec 30,8%. Mélenchon y remporte 35% des voix, devant Macron avec 25%, Le Pen avec 14,9% et Zemmour avec 11%.
    • A Saint-Barthélémy (plus de 50% de participation) la tendance est inversée : Macron sort premier, avec 23,8%, devant Le Pen (22,4%) et Zemmour (17%). Le candidat Insoumis arrive en quatrième position.
    • Les Français d’Outre-mer, tout comme les résidents français du continent américain, ont pu voter dès samedi 9 avril, à cause du décalage horaire.

  • 15h54 : A midi, le taux de participation sur le territoire entier était de 25,48%. En 2017 et 2012, ce taux dépassait les 28%. En 2002, il n’était que de 21,39%, à midi toujours. Le département avec le taux le plus bas était la Seine Saint-Denis, avec avec 14,7%.
Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20