Marine Le Pen veut de facto un « Frexit », même si elle le dit avec moins de mots

Marine Le Pen a considérablement réduit l’écart avec Emmanuel Macron ces derniers jours. Dans un hypothétique second tour, elle ne serait distancée que de 2,5 à 3 % par Macron.

Elle a donc travaillé très dur sur son image ces dernières semaines. Les Français ne sont apparemment plus effrayés par l’idée d’une présidente qui s’appellerait Le Pen.

Le journal économique français Les Echos s’est penché sur son programme. Il a découvert que le cœur de son protectionnisme nationaliste réapparaît simplement sous un nouveau titre. « Un Frexit de fait », titrait le journal. « Même si la candidate RN à l’Elysée a officiellement abandonné la sortie de l’euro, son programme continue d’inclure des mesures en contradiction avec les traités européens. »

20 000 douaniers supplémentaires

Elle plaide pour la prévention de la fraude en renforçant les contrôles aux frontières. Elle veut embaucher 20 000 douaniers pour revenir au niveau de 1990. Ces douaniers seraient placés aux frontières terrestres avec l’Italie et l’Allemagne. Pour contrôler les marchandises entrant en France, ce qui est contraire aux principes du marché intérieur européen.

En pratique, ce serait un cauchemar pour les entreprises, qui subissent déjà les conséquences du Brexit. Elles peuvent s’attendre à des retards encore plus importants et à des coûts plus élevés pour leurs marchandises.

Le Pen utilise le spectre de la fraude au sein de l’UE pour convaincre les entreprises françaises qu’elles peuvent bénéficier des avantages du marché unique. Mais sans que leurs homologues étrangères puissent faire de même.

Liberté de circulation

Il en va de même pour la liberté des personnes. Le Pen veut renégocier les accords de Schengen « avec pour ambition de substituer à l’absence de tout contrôle aux frontières, des procédures de franchissement simplifié pour les citoyens des États de l’Union européenne ».

La candidate d’extrême droite veut enfin renégocier la participation de la France dans le budget de l’UE. Impossible juridiquement, vu que le budget 2021-2027 a déjà été adopté.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20