Licenciements massifs : pourquoi Tesla préfère finalement les machines aux humains

Même pour certains postes très qualifiés, mais qui comprennent des tâches répétitives, les intelligences artificielles peuvent remplacer le facteur humain. C'est en tout cas le pari que fait Tesla afin de se passer de centaines d'employés.

Ces dernières semaines, Elon Musk accumule les déclarations allant dans le sens de massives pertes d'emploi au sein de sa société phare, Tesla. Le milliardaire américain est allé jusqu'à évoquer une réduction de 10% de la force de travail

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20