Les tests sérologiques disponibles? ‘Du brol chinois’, affirme Philippe De Backer

Hoofd van de coronataskforce Philippe De Backer (Open Vld). – Isopix

Selon Philippe De Backer, en charge de gérer l’approvisionnement en matériel pour la protection personnelle face à l’épidémie de covid-19, les tests sérologiques disponibles actuellement ne sont pas fiables.

‘Demain, je peux avoir un demi-million de tests sérologiques, mais ils ne me serviraient à rien parce que pour le moment, ils ne sont pas fiables. C’est du brol chinois dont je ne veux pas’, explique Philippe De Backer dans un article publié sur le site de l’Echo vendredi soir.

‘Si d’autres pays disent qu’ils ont des millions de tests, OK, mais de quelle qualité? Utilisés comment? Si on fait des tests, il faut une stratégie. Nous avons une stratégie’, précise-t-il encore.

‘Préparer la restauration d’une vie normale’

Philippe De Backer ajoute qu’un test rapide sera disponible en hôpital dès ce week-end, ce qui portera à minimum 10.000 le nombre de tests effectués par jour.

Après validation, des tests sérologiques à grande échelle devraient intervenir vers la fin du mois d’avril, après le pic épidémique, pour analyser l’immunité des patients et ‘préparer la restauration d’une vie normale’.