Les risques de contracter une forme grave du coronavirus sont plus importants en cas de carence en vitamine D, selon une étude

Une nouvelle étude menée par des chercheurs israéliens suggère que la vitamine D joue un rôle crucial dans la protection contre le coronavirus. Les personnes souffrant d’une carence en vitamine D ont davantage de risques de contracter une forme grave du virus.

Ce n’est pas la première fois qu’une corrélation est établie entre une carence en vitamine D et une certaine résistance au Covid-19. En 2020 déjà, une étude espagnole menée sur 216 patients avait démontré que 82% de patients atteints du coronavirus présentaient une déficience en vitamine D. Des résultats qu’une nouvelle recherche menée par des scientifiques israéliens vient corroborer, tout en apportant un nouvel élément : les personnes souffrant en amont d’une carence en vitamine D ont plus de risques de contracter une forme grave du virus.

Les chercheurs ont comparé les risques pour des personnes présentant des niveaux suffisants de vitamine D avec des individus présentant une carence avant de contracter la maladie de tomber gravement malade du coronavirus.

Il en a résulté qu’environ la moitié des personnes présentant des niveaux bas de vitamines D avant de contracter le virus développaient une forme grave de la maladie, contre moins de 10% pour les patients avec un taux suffisant de vitamine D.

« Nous avons trouvé remarquable et frappant de voir la différence dans les chances de devenir un patient grave lorsque vous manquez de vitamine D par rapport à quand vous ne l’êtes pas », a indiqué le Dr Amiel Dror, auteur de l’étude et médecin au Galilee Medical Center, au journal Times of Israel.

Bonne pour les os, alliée de notre système immunitaire

Les bienfaits de la vitamine D pour notre métabolisme ne sont plus à prouver. Elle joue un rôle central dans l’absorption du calcium par notre organisme. Elle est donc vitale pour la santé de nos os et de nos dents, mais plusieurs études ont également montré que la vitamine D renforçait plus largement notre système immunitaire. Elle diminue notamment le risque d’attraper un rhume, ainsi que d’autres infections respiratoires. Il n’est donc pas surprenant que plusieurs études suggèrent qu’un bon niveau de vitamine D puisse réduire les risques de contracter le coronavirus, toutes formes confondues.

Pour les chercheurs israéliens, une cure de vitamine D permettrait donc d’éviter de contracter une forme grave du coronavirus. Ils soulignent cependant le fait que ce supplément vitaminique ne remplace pas les vaccins contre le Covid-19. Il s’agit plutôt de booster le système immunitaire.

Concernant le risque que les niveaux bas de vitamine D chez les patients atteints d’une forme grave du coronavirus ne soient finalement qu’un symptôme plutôt qu’un facteur contributif à la gravité de la maladie, le Dr Dror assure avoir mené des recherches poussées pour éliminer cette possibilité.  

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20