Voici les pays où l’on travaille le moins et nous sommes dans le top 3

Aux États-Unis, les employés effectuent chaque année beaucoup plus d’heures de travail qu’en Europe. Telle est la conclusion d’une étude menée par des scientifiques de l’Institut pour l’étude du travail à Bonn.

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que les travailleurs américains effectuaient 1 353 heures de travail par an en moyenne. C’est 19 % de plus que leurs homologues européens en moyenne.

Les Suisses se classent en second derrière les Etats Unis avec 1.310 heures, mais l’écart avec les autres pays européens est considérable.

En Italie, on ne travaille que 960 heures par an, le plus bas niveau d’activité des dix-huit pays européens étudiés. La France est avant-dernière avec 1007 heures, à son tour précédée par la Belgique avec 1 011 heures. La Pologne, l’Allemagne, la Hongrie, les Pays-Bas et l’Espagne sont aussi caractérisés par des années de travail de moins de 1100 heures.

Après la Suisse, les pays où l’on travaille le plus en Europe sont la République tchèque avec 1219 heures, suivie par le Portugal (1191), le Danemark (1182), l’Autriche (1177), la Grèce (1161), l’Irlande (1149), la Grande-Bretagne (1143), la Suède ( 1141) et la Norvège (1116).

 Plus de vacances, mais pas seulement

La différence entre le nombre d’heures travaillées par les Européens et les Américains s’explique principalement par les vacances supplémentaires sur lesquelles les travailleurs européens peuvent compter.

Les travailleurs américains sont aussi plus susceptibles de travailler pendant le week-end ou tard le soir. L’une des explications pourrait être que ces efforts supplémentaires sont plus payants qu’en Europe, d’une part parce que les salaires sont plus élevés aux Etats-Unis qu’en Europe, mais aussi parce que la fiscalité y est plus légère.