Les Pays-Bas sous haute tension: de violentes émeutes contre le couvre-feu débouchent sur plus de 250 arrestations

De violentes émeutes ont éclaté aux Pays-Bas ce week-end, débouchant sur 250 arrestations – Isopix

Ce week-end, dans plusieurs villes néerlandaises, des émeutiers ont pillé des magasins, allumé des incendies et protesté violemment contre l’instauration d’un couvre-feu. Plus de 250 personnes ont été arrêtées.

Ce fut un week-end mouvementé chez nos voisins du nord. L’introduction de nouvelles mesures pour contenir la pandémie de coronavirus a provoqué le courroux d’une partie de la population, qui a laissé éclater sa colère. De nombreuses manifestations ont fini par tourner à la violence.

Dans le centre d’Amsterdam, dimanche après-midi, la police a sorti le canon à eau pour mettre fin aux émeutes. Des manifestants ont lancé des pierres et des feux d’artifice sur la police. Près de 200 personnes ont été arrêtées dans la capitale néerlandaise.

Pillage et incendie criminel

Selon la télévision publique NOS, la police anti-émeute a été déployée dans au moins dix villes après l’entrée en vigueur d’un controversé couvre-feu à 21 heures. Des véhicules ont été incendiés, des vitrines de magasins brisées et les forces de l’ordre ont été bombardées de pierres et d’autres projectiles.

La Koninklijke Marechaussee, la police militaire néerlandaise, a annoncé via Twitter qu’elle avait dû aider la police dans au moins deux villes. Eindhoven a vécu un dimanche particulièrement chahuté. Les images circulant sur les médias sociaux montrent des jeunes se défoulant dans la ville, jetant des vélos sur la rue et allumant des feux. Selon la police locale, au moins 55 personnes y ont été arrêtées.

C’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que les Pays-Bas instaurent un couvre-feu. Cette mesure controversée a été approuvée de justesse par le Parlement la semaine dernière, après les craintes liées au variant britannique du coronavirus, qui pourrait finir par submerger les hôpitaux. Cette mesure préventive a été instaurée après que ce variant, plus contagieux, a été découvert à plusieurs endroits dans le pays.

Depuis un mois, le nombre de nouvelles contaminations dans le pays diminue lentement mais régulièrement.

Au total, 13.540 citoyens néerlandais ont déjà succombé au Covid-19, et près d’un million de cas ont été enregistrés.