Les passeports de l’UE bradés? En Bulgarie, on peut acquérir la nationalité contre… 180.000 euros

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Il n’en coûte plus que 180.000 euros pour acquérir un passeport de l’UE : c’est ce qu’ont constaté des journalistes du Daily Telegraph lorsqu’ils se sont faits passer pour les représentants d’un homme d’affaires indien, et qu’on leur a proposé un passeport bulgare pour cette somme assez modique.

« Lorsque vous devenez un citoyen bulgare, eh bien, vous avez tous les droits d’un citoyen de l’UE, vous pouvez vivre, travailler, vous établir …Hem, partout dans l’Union Européenne », leur aurait expliqué Milan Keremedchiev, le vice-président d’Arton Capital, une firme qui assiste les demandeurs dans leurs démarches pour obtenir la citoyenneté bulgare, et qui a des bureaux à Sophia, Londres, Dubaï, et d’autres grandes villes. « Lorsque le postulant principal reçoit sa nationalité bulgare, dans les 3 mois, les enfants… peuvent postuler et recevoir la nationalité bulgare du fait que, ainsi que je vous l’ai dit précédemment, l’un des deux parents a la nationalité bulgare », a-t-il ajouté.

Jusqu‘à présent, le passeport de l’UE le plus économique pouvait être obtenu à Malte pour 650.000 euros.

Avec la crise de l’euro, plusieurs pays de l’UE ont également assoupli leurs conditions d’octroi de la résidence permanente. On peut l’acquérir en Hongrie, contre l’achat d’un bien immobilier de 250.000 euros, en Irlande (bien de 500.000 euros), au Portugal (bien de 600.000 euros), en Espagne (bien de 160.000 euros), en Lettonie (achat de 140.000 euros s’il est situé à Riga, ou de 70.000 euros s’il est situé ailleurs), et à Chypre (bien de 300.000 euros).

A Chypre, le gouvernement a annoncé qu’il allait offrir un passeport chypriote aux étrangers qui auront perdu au moins 3 millions d’euros avec la solution adoptée pour résoudre la crise du secteur bancaire chypriote en avril dernier. En Grande-Bretagne, les riches non-Européens doivent investir 1,6 millions de dollars pour obtenir la résidence permanente.

Plus
Lire plus...
Marchés