Les mesures de confinement se précisent en France, Macron s’exprimera à 20h

Des piétons portant des masques de protection sur la Place de la République à Paris, le 15 mars.(Aurelien Morissard/Xinhua)

Un vent favorable nous a procuré un courrier interne d’un grand centre épidémiologique à Paris signé par son directeur. Selon ses dires, la capitale française devrait être en confinement absolu. D’autres sources tablent sur un lockdown total de la France. L’Elysée annonce que Macron s’exprimera à 20 heures ce lundi.

‘Comme vous le savez, l’évolution de l’épidémie de COVID-19 est particulièrement inquiétante. Les nouvelles données de modélisation sont très robustes et les projections sont parfaitement cohérentes et bien pires encore que nos scénarios pessimistes’, commence ce courrier interne. ‘Nous partons sur une durée de crise en mois et d’une gravité sans précédent.’

Si ses mots peuvent sembler alarmistes, c’est parce que la situation l’exige: la France compte actuellement 5.423 cas d’infection au coronavirus, soit une augmentation de 923 en une journée. Elle déplore aussi 29 nouveaux décès en France, soit un total de 120, et 400 personnes placées en réanimation. Et les cas de contamination ne cessent de grimper de jour en jour.

L’Hexagone a pourtant déclaré samedi soir le stade 3 de l’épidémie. Conséquences: tous les lieux publics non essentiels, notamment les cafés, les magasins, les restaurants et les discothèques sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Seuls les épiceries, les pharmacies, les stations d’essence et les bureaux de tabac sont autorisés à ouvrir au public. Mais cela semble encore insuffisant.

30 millions de Français infectés?

‘Il est devenu déraisonnable de prendre les transports publics et nos déplacements doivent être réduits au strict minimum’, indique notre source. Elle appelle à une prise de conscience collective devant la gravité de la situation.

‘L’hypothèse actuelle est qu’en l’absence de confinement, 30 millions de personnes seront atteintes en France avec un pic dans 50 jours. Seule une mobilisation citoyenne massive (avec au moins 50 % de l’ensemble de la population française en confinement strict à très court terme) permettra de réduire le pic de l’épidémie. Les Chinois ont réussi ce confinement drastique mais leurs décisions ont été plus précoces et plus autoritaires.’

‘Il est de notre responsabilité d’acteurs de santé Publique de: respecter ce confinement, de faire prendre conscience à nos proches de cette impérieuse nécessité et de porter ce message au quotidien car nos compatriotes n’ont pas encore compris la gravité de la situation’, martèle-t-elle.

Inconscience

Car c’est bien l’imprudence et l’inconscience des Français qui seraient au cœur de cette décision. Hier, de nombreux Parisiens n’ont pas respecté la demande de confinement. Les parcs de la capitale étaient noirs de monde, comme le prouvent de nombreuses photos dans les médias français. Les Parisiens ne semblent pas comprendre les enjeux d’un stade 3 ou ont décidé de profiter d’une dernière sortie.

Selon le Parisien, le Président français serait très inquiet par la situation. ‘Il a eu des rapports très alarmistes disant que 60 % de la population pouvait être touchée’, a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran hier soir sur France 2. Emmanuel Macron s’exprimera ce soir à 20 heures, annonce l’Elysée.

Le journal semble aussi confirmer que le gouvernement réfléchit à un durcissement des règles. Selon leur source, la décision d’un lockdown complet est sur le point d’être prise. Pour des proches de l’Elysée, ce serait le seul moyen pour que les habitants respectent le confinement. Certains aimeraient même que la décision soit prise plus rapidement, histoire de diminuer les risques de propagation. En France, la situation est ‘extrêmement préoccupante’ selon Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

Précisons qu’il s’agit bien d’une décision politique et non des médecins. La situation évolue de jour en jour, comme le montre les chiffres dramatiques de cette fin de week-end.

Lire aussi: