Les fabricants chinois de panneaux solaires sont confrontés à de nouveaux défis

La Chine devrait installer entre 75 gigawatts et 90 gigawatts d’énergie solaire cette année. Cela représente une forte augmentation par rapport à la croissance réalisée l’année dernière, selon l’Association chinoise de l’industrie photovoltaïque (CPIA). Dans le même temps, celle-ci souligne toutefois que le secteur est confronté à un certain nombre de défis nationaux et internationaux.

« L’année dernière, malgré des interruptions dans l’approvisionnement en matières premières et en composants, un nombre record de 54,88 gigawatts de nouvelle énergie solaire a déjà été mis en service en Chine », a noté Wang Bohua, président de l’Association industrielle chinoise. « Ce volume sera fortement augmenté cette année ».

Au total, la Chine compte désormais 306 gigawatts d’énergie solaire installée, selon l’organisation sectorielle.

Déserts

« L’énergie solaire chinoise devrait installer en moyenne entre 83 gigawatts et 99 gigawatts de nouvelles capacités par an jusqu’au milieu de cette décennie », a souligné M. Wang. Il note que les projets décentralisés ont représenté plus de 50 % de la nouvelle capacité installée l’année dernière, pour la première fois dans l’histoire.

Wang s’attend à ce que d’autres projets, tant décentralisés que centralisés, se développent au même rythme à l’avenir.

La Chine envisage d’encourager l’installation de panneaux solaires sur les toits des bâtiments dans certaines régions du centre et de l’est du pays. Dans ces régions, la distance jusqu’au consommateur est faible et un accès facile au réseau électrique peut être garanti.

Parallèlement, il existe également des projets de construction de grandes centrales solaires dans le Gobi et dans d’autres zones désertiques reculées de l’ouest du pays. De nouveaux projets dans cette région sont déjà prévus pour environ 100 gigawatts.

Prochains défis

La Chine est le premier producteur mondial de panneaux solaires, mais M. Wang met en garde contre les difficultés potentielles. Il attire l’attention sur la croissance rapide de la production aux États-Unis et dans certains pays européens, qui pourrait représenter une concurrence croissante pour l’industrie chinoise.

Début février, le président américain Joe Biden avait déjà prolongé de quatre ans les droits de douane sur les équipements solaires importés de Chine.

Toutefois, M. Wang souligne également les mesures visant à contrôler la consommation d’énergie nationale. Les installations industrielles dont la consommation est supérieure à 50 000 tonnes d’équivalent charbon sont soumises à des contrôles plus stricts.

Selon M. Wang, cela pourrait inclure certains fabricants de panneaux solaires, ce qui pourrait ralentir la production.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20