La Chine s’insurge contre les droits de douane américains sur les panneaux solaires: « Distorsion du commerce international des produits énergétiques »

Les États-Unis reconduisent les droits d’importation sur les panneaux solaires chinois. Selon la Chambre de commerce chinoise, les Américains perturbent ainsi la diffusion et le développement des énergies renouvelables.

Vendredi, le président américain Joe Biden a reconduit une série de droits de douane à l’importation sur les composants chinois utilisés pour produire de l’énergie solaire. Ces droits de douane ont été imposés pendant la présidence de Donald Trump. Seules les règles relatives à l’importation de panneaux solaires double face ont été partiellement assouplies, car ceux-ci sont devenus indispensables sur les grands chantiers navals américains.

Donald Trump a imposé des droits d’importation à la Chine en 2018 en vertu de la section 201 d’une loi sur le commerce de 1974. Les composants chinois utilisés pour fabriquer les panneaux solaires ont depuis connu une taxe d’importation hallucinante de 30%. Plus tard, le tarif est retombé à 15%.

Perturbation du développement de l’énergie solaire en tant que nouveau produit énergétique

Un jour plus tard, la Chambre de commerce chinoise à New York a répondu que ces droits de douane perturbent le commerce international des composants de l’énergie solaire et l’adoption de l’énergie verte. C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse Reuters dimanche.

« Le gouvernement américain, malgré la forte opposition des parties prenantes dans le pays et à l’étranger, a insisté pour prolonger les mesures de la section 201. Non seulement elles ne sont pas propices au développement sain de l’industrie nationale américaine, mais elles perturbent également l’ordre normal du commerce international du photovoltaïque (cellules solaires qui convertissent la lumière en électricité, ndlr) en tant que nouveau produit énergétique », a indiqué l’institut chinois dans un communiqué.

La Chambre de commerce a ajouté qu’elle espère que Washington prendra bientôt des « mesures concrètes » pour faciliter à nouveau le commerce de ces nouveaux produits énergétiques. Cela serait essentiel pour réduire les émissions mondiales de CO2.

Déclarations ironiques du champion du charbon qu’est la Chine

Il est quelque peu ironique que la Chine accuse les États-Unis de fausser le marché de l’énergie verte. La superpuissance asiatique produit actuellement des quantités record de charbon pour produire de l’énergie sur son territoire, ce qui est extrêmement polluant. Pékin a également brillé par son absence au dernier sommet du G20 sur le climat et à la conférence des Nations unies sur le climat qui s’est tenue fin 2021.

Pourtant, le marché chinois de l’énergie solaire fait preuve d’une grande capacité d’innovation. La quantité d’énergie solaire fournie par la Chine l’année dernière a augmenté de 54,9 gigawatts pour atteindre un total de 306,6 gigawatts. C’est un record absolu pour le pays. D’ici la fin de la décennie, la Chine espère obtenir environ 1.200 gigawatts d’énergie éolienne et solaire.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20