Les Etats-Unis menacent les entreprises chinoises qui voudraient contourner les sanctions vers la Russie

La secrétaire d’Etat au Commerce américaine a tenu à mettre en garde les entreprises chinoises qui songeraient à poursuivre leurs exportations vers la Russie malgré les restrictions mises en place. Elle a les semi-conducteurs en ligne de mire.

Les restrictions aux exportations vers la Russie mises en place par les Etats-Unis suite à la guerre en Ukraine n’ont pas trait qu’aux entreprises américaines. Les firmes étrangères qui utilisent des logiciels ou des technologies américains pour fabriquer leurs produits sont également concernées. Parmi elles, des sociétés chinoises pourraient peut-être être tentées de faire fi de ces sanctions.

La Russie « va certainement courtiser d’autres pays pour contourner nos sanctions et nos contrôles à l’exportation », a déclaré Gina Raimondo, la secrétaire d’État au commerce,

La secrétaire d’Etat américaine a dès lors tenu à avertir les entreprises chinoises qui auraient l’idée de défier les restrictions américaines. Elle leur a fait savoir que les Etats-Unis n’hésiteraient pas à les mettre sur leur liste noire, leur coupant l’accès aux équipements et logiciels américains dont elles ont besoin pour leurs activités, rapporte le New York Times.

SMIC en ligne de mire

Mme Raimondo a explicitement nommé la Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC), une entreprise basée à Shanghai habituée à vendre ses puces à la Russie. Des semi-conducteurs qui font partie des produits dits « de technologie avancée » qui sont concernés par les mesures prises par les Etats-Unis.

« Nous pourrions essentiellement fermer la SMIC en l’empêchant d’utiliser nos équipements et nos logiciels », a-t-elle prévenu, au cas où la firme serait surprise en train de poursuivre ses livraisons vers la Russie.

Notons que de nouveaux contrôles à l’exportation ont été mis en place en coordination avec l’Union européenne, l’Australie, le Japon, la Corée du Sud et d’autres alliés. Ils visent à endiguer le flux de technologies avancées vers la Russie, en vue de dégrader l’armée russe et certains secteurs stratégiques qui aident le Vladimir Poutine à garder le contrôle sur la Russie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20