Les émojis et selfies bien vus sur les CV? Voici ce qu’en pensent les experts en recrutement

Des experts en recrutement ont fait part de leur avis sur la limite à (ne pas) franchir concernant la créativité de certains candidats sur leurs CV.

Si vous êtes adeptes des arcs-en-ciel, émojis ou autres excentricités sur vos CV, ou que vous êtes tout simplement en recherche d’un emploi, cette information pourrait vous intéresser. Vous passez parfois des journées entières à envoyer des candidatures sans réponse en étant persuadé que ce sont vos compétences qui vous font défaut? Détrompez-vous, le coupable pourrait bien être la façon dont vous construisez votre curriculum.

La simplicité, maître-mot

Deepa Somasundari, directrice de la réussite des clients du site d’emploi mondial Indeed, recommande d’opter pour la prudence. Certes, l’audace est parfois récompensée pour certaines candidatures, mais il s’agit plutôt de coups de maître savamment orchestrés… ou de coups de chance.

‘Les demandeurs d’emploi peuvent appliquer certaines techniques créatives, mais n’oubliez jamais que c’est la pertinence qui attire le regard d’un employeur, et non les émojis’, conseille-t-elle via CNBC.

Pour ne pas perdre de temps à vouloir absolument créer LE CV de l’originalité, elle recommande de procéder par de simples modifications afin de laisser libre cours à sa créativité. ‘Une façon de mettre en évidence des compétences, des expériences et des réalisations spécifiques est de mettre le texte en gras. Cela aidera à attirer l’attention des employeurs sur vos capacités’, assure-t-elle.

Se démarquer de la norme

Chez LinkedIn, on pense qu’il faudrait par exemple préférer la mise en avant de certains chiffres flatteurs ou d’étapes clés dans votre carrière à l’originalité artistique. ‘Un ‘CV créatif’ n’a pas nécessairement un format bizarre et un arc-en-ciel de couleurs – il s’agit simplement de présenter l’information que vous voulez vraiment transmettre pour qu’elle se démarque de la norme’, indique Darain Faraz, spécialiste des carrières à LinkedIn.

Selon Jo Cresswell, community experte chez Glassdoor, la créativité n’est toutefois pas à exclure de votre CV… à condition que le rôle auquel vous postulez s’y prête. Dans ce cas, des CV ‘visuels, dynamiques et même interactifs’ sont parfaitement envisageables. ‘Plutôt que d’indiquer sur leur CV qu’ils sont compétents en matière de logiciels de conception, par exemple, les candidats peuvent démontrer activement cette capacité par le biais du format de leur candidature’.

Si vous comptez rejoindre les secteurs de la finance ou du droit, on vous enjoindra toutefois de vous abstenir. ‘Les responsables de l’embauche voudront plutôt voir des réalisations claires à travers des chiffres et des détails ainsi que des preuves de compétences et de capacités techniques’, prévient-elle. ‘Ils ne voudront pas que les images et les couleurs les distraient.’

Laissez vos émojis aux réseaux sociaux

Quant aux émojis et aux selfies, mieux vaut vous abstenir une fois de plus. Kate Brookes, directrice exécutive du centre de carrière de l’université Vanderbilt, met en garde les plus jeunes contre cette idée. ‘Ils utilisent peut-être des émojis, mais je serais très prudente à ce sujet. Habituellement, nous les utilisons pour transmettre des émotions, mais celles-ci devraient apparaître sur votre CV via ce que vous y écrivez.’

Enfin, la question primordiale à vous poser est encore de savoir si votre ‘créativité’ ne voudrait pas cacher quelque chose… Tel qu’un manque de compétences, peut-être? Bref, un CV reste un CV, ce n’est finalement pas un gadget coloré de K-pop, gardez ça en tête…

Lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20