Vous perdez 50 % de votre temps lors d’une journée de travail, mais à quoi faire?

Terrible vérité n’est-ce pas ? Pourtant, sur une journée de travail, vous en perdez la moitié à faire des tâches inutiles. Zoom sur trois d’entre elles.

1. Voyager jusqu’à votre lieu de travail

En Île-de-France, le trajet moyen de chaque employé entre son domicile et son lieu de travail est de 44 minutes. Peu importe qu’il prenne les transports en commun ou sa voiture. 

Ce qui, sur un an, représente environ 8 jours de travail en moins.

Voilà une potentielle semaine de vacances que vous passez finalement à faire la navette. L’astuce : penser au télétravail, ou aux collaborations à distance, lorsque votre métier le permet. 

2. Les réunions inutiles

Aaaah, la ‘réunionite aiguë.’ Ces moments fabuleux où vous passez plus de temps à discuter du fait que vous allez faire quelque chose … plutôt que de le faire !

Voilà un chiffre qui va calmer tout de suite vos envies soudaines de brainstorming : sur base d’une étude du MIT, un travailleur moyen passe 22 ans de sa carrière en réunion. 22 ans. Et puisqu’un tiers de ces réunions sont jugées ‘sans valeur’, ça signifie que vous passez 16% de votre carrière dans ce marasme de réunions inutiles. 

Rien à ajouter.

3. Des mails sans intérêt

Selon Forbes, vous passez 1,8 heure à lire et répondre à des mails qui ne sont pas pertinents pour votre évolution dans votre travail. Si vous travaillez pendant 45 ans, ça correspond à 10 années dédiés à répondre à des mails. Inutilement.

Alors arrêtez ça. Tout de suite. Surtout depuis qu’on sait qu’une entreprise de 100 personnes génère l’équivalent de 13 allers-retours Paris – New-York en un an. Juste avec l’envoi d’e-mails.

On aurait pu rajouter en point 4 le fait de lire des tops de ce genre. Mais non, car ça vous déride et vous serez plus productifs après cette lecture. Mais ne l’envoyez pas par mail à vos collègues. Non.