Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 26 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les conflits entre la Chine et les États-Unis font chuter leurs investissements respectifs

Logo Business AM
Économie

18/09/2020 | Emmanuel Vanbrussel | 4 min de lecture

Oliver Contreras/SIPA USA

Le flux d’investissement entre la Chine et les États-Unis était de 10,9 milliards de dollars au cours du premier semestre 2020. C’est une baisse de 16,2% par rapport à la même période l’an dernier. C’est ce qu’indique un rapport du bureau d’étude Rhodium Group et de l’American National Committee on United States-China Relations. Les échanges entre les deux pays n’ont jamais été à un niveau aussi bas en près de 10 ans.

Cette baisse est causée, selon les chercheurs, par les tensions grandissantes entre les deux pays. En outre, la pandémie de coronavirus a aussi influencé les échanges.

Pas de reprise

Les investissements entre la Chine et les États-Unis ont connu une baisse impressionnante ces dernières années. Il y a quatre ans, les échanges atteignaient presque les 40 milliards de dollars.

‘Il est peu probable que l’activité reprenne cette année’, indique le rapport. ‘Les résultats des élections américaines ne changeront pas grand-chose non plus.’ Les principales préoccupations des chercheurs sur les investissements se concentrent dans les technologies de pointe et les infrastructures essentielles. Et les craintes ne risquent pas de s’atténuer dans les prochains mois.

L’une des causes évoquées est la politique du président américain Donald Trump. Il considère que les entreprises technologiques chinoises sont un risque pour la sécurité nationale. Il n’a donc cessé d’augmenter les sanctions à leur égard.

On pense notamment à la société de télécommunication Huawei qui est maintenant sur liste noire. Aucune entreprise américaine ne peut faire affaire avec elle. Mais il y a aussi Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC) qui est touché par une action. Tandis que ByteDance a reçu l’ordre de céder les activités américaines de sa plate-forme vidéo TikTok.

Universal music

‘Il existe une gêne croissante pour les entreprises sino-américaines de technologie’, explique le rapport. ‘Il est possible de forcer encore de nombreuses autres entreprises à se désengager. Cela s’applique à la fois aux entreprises chinoises opérant aux États-Unis et aux entreprises américaines qui ont établi une présence en Chine.’

Les entreprises américaines ont investi 4,1 milliards de dollars en Chine au cours du premier semestre de cette année. C’est une diminution de 31 pour cent par rapport aux six premiers mois de l’année dernière.

En revanche, les investissements des entreprises chinoises aux États-Unis ont augmenté de 38% à 4,7 milliards de dollars. Mais cette hausse n’est due qu’à une seule transaction: le chinois Tencent Music a acheté en mars une participation minoritaire dans le groupe américain Universal Music pour 3,4 milliards de dollars.

Source: Financial Times


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.983.766
  • Nombre
    de décès
    1.153.553
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    321.031
  • Nombre
    de décès
    10.810
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour