Les compagnies aériennes américaines vont peser leurs passagers avant l’embarquement

La Federal Aviation Administration (FAA), le régulateur américain, recommande aux compagnies aériennes de peser les passagers qui se préparent à prendre place dans leurs avions. L’agence veut ainsi mesurer la portée réelle de l’augmentation de l’obésité aux Etats-Unis, à des fins de sécurité.

D’après les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le taux d’obésité aux Etats-Unis en 2017-2018 atteignait les 42,4%. Face à cette nette augmentation du poids moyen des Américains, la FAA a déjà décidé de modifier ses normes concernant le poids moyen des passagers adultes:

  • De 65,8 kilos à 81,2 kilos pour les femmes (poids de la passagère + poids de son bagage à main)
  • De 84,4 kilos à 90,7 kilos pour les hommes (poids du passager + poids de son bagage à main)

Notons que ces chiffres concernent les normes estivales. En hiver, celles-ci sont légèrement plus élevées (2,3 kg en plus) en raison des vêtements supplémentaires portés par les passagers.

Pouvez-vous monter sur la balance avant d’embarquer, svp?

Le poids des avions est extrêmement important pour la sécurité du vol. Afin de s’assurer que ses ajustements sont corrects, la FAA recommande aux compagnies aériennes américaines de procéder à la pesée de leurs passagers, juste avant l’embarquement.

Dans une circulaire, le régulateur américain demande aux compagnies de mettre en place un système de pesée répondant à certains critères:

  • Tous les passagers d’un vol ne doivent pas être pesés. Il faut procéder à un échantillonnage, sur une base aléatoire.
  • Les jours de test, l’objectif est de peser au moins 15% des passagers d’une compagnie.
  • Les passagers sélectionnés peuvent refuser de monter sur la balance et préférer donner eux-mêmes leur poids. A ce moment-là, des agents devront estimer si la personne dit la vérité. S’ils estiment qu’elle ment, ils devront indiquer eux-mêmes leur propre estimation.
  • Les passagers qui le souhaitent peuvent se soustraire purement et simplement à cette demande.
  • La pesée doit être réalisée de façon à ce que les autres passagers ne voient pas le poids s’afficher sur la balance. Dans un même esprit de respect et de protection de la vie privée, ces données doivent rester confidentielles.

La FAA recommande aux exploitants de procéder à un tel examen tous les 36 mois. Il n’y a pas encore de date établie à partir de laquelle ces pesées pourront être réalisées.

De nouveaux calculs sont également conseillés pour les membres d’équipage et pour les bagages.

Retrait de sièges

S’il ressort des enquêtes que les Américains sont trop lourds, certains sièges pourraient être retirés des avions. Bien que certains pourraient peut-être penser qu’on les remplacera par des sièges plus larges au vu de la corpulence nouvelle des passagers, il n’en sera rien.

S’il y a moins de sièges, les passagers auront par contre davantage de place pour étendre leurs jambes, indique le site spécialisé viewfromthewing.com

Au rayon mauvaises nouvelles, il n’est pas impossible qu’une telle mesure pousse certaines compagnies à répercuter sur les prix des billets cette plus faible capacité de leurs avions.

Sur le même sujet:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20