Les Chinois secouent la crise du coronavirus avec un record d’achats lors du Single Day

La grande fête organisée par Alibaba lors du Single Day pour décompter les montants engrangés pendant cet événement commercial (Isopix)

Malgré – ou plutôt grâce à – la pandémie de coronavirus, le géant chinois de commerce en ligne Alibaba a établi un nouveau record de ventes ce mercredi, Jour des Célibataires en Chine. Cet événement populaire est l’occasion de faire de bonnes affaires, et les Chinois ne se sont pas privés cette année avec plus de 498 milliards de yuan (environ 64 milliards d’euros) de marchandises.

Environ 800 millions de consommateurs en Chine ont participé au Single Day cette année, indique la firme Alibaba dans un communiqué. Cela représente une augmentation de 26% par rapport à l’année dernière. En outre, l’entreprise avait organisé deux autres jours de promotions, le 1er et le 2 novembre, pour aider ‘les commerçants à récupérer les ventes perdues pendant le confinement’. Les Chinois qui ont économisé pendant le confinement et qui ne sont pas partis en vacances cette année n’ont donc pas hésité à se faire plaisir. ‘L’économie chinoise a connu une forte reprise et le comportement d’achat des consommateurs est déjà à des niveaux d’avant la pandémie’, a expliqué un analyste à CNN.

Si en Europe, le 11 novembre est un jour férié pour se souvenir des deux guerres mondiales, en Chine, il s’agit d’un jour de fête qui célèbre les célibataires. L’événement est né dans les années 1990, d’une initiative d’étudiants qui voulaient faire contrepoids à la Saint-Valentin. En 2009, le géant Alibaba en a fait une énorme fête commerciale, l’un des plus grands événements en ligne de l’année.

D’autres entreprises se sont aussi pris au jeu, comme JD.com, le principal concurrent d’Alibaba, qui propose 2 semaines de réductions pour l’occasion. La firme a aussi battu son record de ventes qui ont atteint la valeur de 271,5 milliards de yuans (près de 35 milliards de dollars). Ce chiffre montre une hausse de 33% par rapport à l’année dernière.

Dépenser plus

La pandémie de coronavirus, que la Chine a pratiquement réussi à stopper, s’est finalement avérée être un important booste pour cet événement commercial. Selon une enquête réalisée par le bureau d’étude Oliver Wyman, 86% des consommateurs chinois étaient prêts à dépenser autant voire plus pendant le Single Day 2020, que l’année dernière. Les acheteurs chinois ‘continuent de dépenser comme des fous’, a déclaré Jacques Penhirin, partenaire d’Oliver Wyman, qui a dirigé l’enquête. À peine 14% dépenseraient moins, à cause de l’incertitude financière de la crise.

Les produits étrangers ont été fortement plébiscités cette année, selon Alibaba. Les marques américaines comme Apple, Nike ou Estée Lauder ont réalisé de belles ventes, pour un total de 3,4 milliards d’euros. Les grandes marques européennes ne sont pas en reste : Adidas et L’Oreal étaient, par exemple, très populaires. Cela s’explique par l’annulation de voyages à l’étranger pour les citoyens chinois. Comme ils n’ont pas pu acheter leurs marques préférées lors de leurs vacances, ils ont profité du Single Day pour les commander. La journée s’est terminée en apothéose avec le concert live de la pop star américaine, Katy Perry.