Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 24 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les Belges ont perdu en moyenne 750 euros à cause de la crise du coronavirus

Logo Business AM
Personal Finance

04/09/2020 | Ruben Van Lent | 4 min de lecture

Sonia Fischer/ Unsplash

Deux Belges sur trois ont été contraints d’annuler une activité importante cette année, avec comme conséquence une perte financière moyenne de 750 euros par personne, ressort-il d’une enquête de la banque numérique N26 effectuée auprès de 1.000 Belges.

2020 s’est finalement déroulée de manière complètement inattendue par rapport à ce que l’on pouvait encore s’imaginer au 1er janvier. Au cours des premières semaines de l’année, de grands projets ont été mis sur les rails car personne ne pouvait encore voir venir la crise du coronavirus.

Mais en mars, le virus s’est invité dans nos vies et toute une série de plans ont dû être annulés ou reportés. Ainsi, 65% des Belges n’ont pas pu effectuer un achat ou assister à un grand événement à cause de la pandémie.

Voyager et rembourser ses dettes

Sans surprise, le plus gros poste de coûts aura été les voyages longue distance: 21% des Belges ont dû annuler un voyage. Et un autre 20% n’a plus pu s’acheter une nouvelle voiture.

Par ailleurs, rembourser ses dettes est devenu plus compliqué: 17% de la population n’a plus pu le faire.

La liste s’achève par ‘commencer un nouvel emploi’, ce qui n’était plus une option pour 17% des Belges.

Ce qui est par contre un peu plus surprenant, c’est que la crise du coronavirus a incité un tiers des Belges à faire un achat inattendu, comme un nouvel ordinateur ou du matériel de cuisine.

Deuxième place

Au total, tout cela aura coûté en moyenne 750,27 euros par personne, ce qui place la Belgique en deuxième position du classement dressé par N26. Les Allemands ont perdu le plus (995 euros), puis viennent les Belges et enfin les Néerlandais (707 euros).

Les jeunes semblent avoir été les plus touchés. Parmi les personnes qui ont dû demander un soutien financier – auprès de parents, d’amis ou de l’État – plus du tiers (36%) faisait partie de la tranche des 25 et 34 ans. Le principal motif d’une demande d’aide financière a été le chômage technique. Chez les 18 à 24 ans, il s’agissait d’une perte d’emploi.

N26 a réalisé son enquête auprès de 10.000 personnes, aux États-Unis et en Europe, dont 1.000 Belges.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    31.774.394
  • Nombre
    de décès
    975.040
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    106.887
  • Nombre
    de décès
    9.959
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks