L’énergie éolienne dépasse l’énergie nucléaire pour la toute première fois aux États-Unis

L’énergie éolienne peut-elle devenir la deuxième source d’électricité aux États-Unis, devant l’énergie nucléaire et le charbon ?

Le 29 mars, pour la première fois, le vent a dépassé l’énergie nucléaire en tant que deuxième source d’électricité. À peine deux semaines plus tard, le 12 avril, les éoliennes américaines ont de nouveau battu l’énergie nucléaire et l’électricité produite par les centrales au charbon. C’est ce qu’a rapporté Quartz samedi.

Cette étape importante pour les énergies renouvelables soulignerait la fin du charbon aux États-Unis. La production d’énergie solaire et éolienne aurait doublé entre 2008 et 2018. Celle du charbon a diminué de moitié sur la même période. Mais ce qui est encore plus remarquable, c’est que la production totale d’énergie solaire et éolienne a encore presque doublé depuis 2019, selon l’organisation gouvernementale américaine Energy Information Administration.

Année record pour les éoliennes ?

Actuellement, l’énergie éolienne reste la quatrième source d’électricité pour les Américains la plupart du temps. Mais un processus de rattrapage est en cours: les analystes de S&P Global Market Intelligence s’attendent à ce que l’énergie éolienne aux États-Unis continue de battre des records. En 2020, un nombre record de nouvelles éoliennes a déjà été installé. Cette année, ce record devrait être battu.

Bientôt, l’énergie éolienne sera en mesure de dépasser presque quotidiennement l’énergie que les Américains tirent de l’énergie nucléaire et du charbon. Pendant les jours les plus venteux du printemps, lorsque les turbines ont leur plus grand rendement, cela peut se produire plusieurs fois.

44 % d’énergies renouvelables d’ici à 2050

Le gaz naturel reste toutefois le roi de l’énergie aux États-Unis. Le marché du gaz naturel continue également à se développer énormément dans le pays, malgré l’objectif des Américains de parvenir à des émissions zéro d’ici 2050 et de décarboniser leur électricité d’ici 2035.

L’Energy Information Administration prévoit que les énergies renouvelables ne représenteront que 44 % de l’approvisionnement en électricité des États-Unis d’ici 2050. En 2021, ce chiffre était déjà de 21 %. Si les Américains veulent atteindre leurs objectifs climatiques, ils devront augmenter fortement l’adoption d’énergies renouvelables, ou espérer des journées beaucoup plus venteuses, comme celles que nous avons eues ces derniers jours.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20