Le sexe protège le cerveau des personnes âgées

Voilà encore une bonne raison pour les personnes âgées de continuer à faire des galipettes : une vie sexuelle active tard dans la vie semblerait avoir un effet protecteur sur le cerveau, qui aiderait les personnes âgées à conserver leur acuité mentale. Dans une nouvelle étude, des scientifiques britanniques ont fait passer à plus de 6800 hommes et femmes entre 50 et 89 ans une série de tests cognitifs. Les hommes âgés sexuellement actifs ont obtenu de meilleurs résultats dans les tests de séquences de nombres et de mémoire des mots. Pour les femmes, les chercheurs n’ont pas trouvé de lien entre une vie sexuelle active et de meilleurs résultats pour le test des nombres, mais ils ont constaté en revanche une association avec une meilleure mémoire des mots, selon Reuters.com.

Pas forcément de lien de cause à effet

« Il est possible que ces résultats soient liés à des hormones qui agissent sur le cerveau – et donc sur les fonctions cognitives – différemment chez les hommes et les femmes », nous précise l’auteur de l’étude, Hayley Wright. Ces résultats ne prouvent pas qu’il y ait un lien de cause à effet entre le sexe et une meilleure santé du cerveau, mais les chercheurs précisent qu’il y d’autres avantages associés à l’intimité physique, notamment la réduction du stress, une meilleure qualité de sommeil, et un système immunitaire renforcé.