Le plan de relance économique propulse les marchés européens, le Bel20 atteint son niveau d’avant-crise

EPA

Décidés à croire à la reprise, surtout après l’annonce d’un plan européen de 750 milliards d’euros, les marchés européens ont engrangé de nettes progressions mercredi. Le Bel 20 repasse lui allègrement au-dessus des 3.200 points.

Paris a pris 1,79%, Francfort 1,33% et Londres 1,26%. Le vert était de mise aussi à Milan (+0,28%) et Madrid (+2,44%).

« Les indices européens ont enchaîné les bonnes séances depuis lundi. Globalement il y a de l’optimisme autour des infections en baisse malgré les processus de déconfinement et le spectre d’une deuxième vague s’éloigne un peu », a estimé auprès de l’AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

« L’afflux de liquidités assuré par les banques centrales y est pour beaucoup », a-t-il complété, « tout comme le plan de relance européen de 750 milliards d’euros qui est un important facteur de soutien ».

Avec un fonds de relance de 750 milliards d’euros pour soutenir l’économie européenne mise à mal par le coronavirus, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dévoilé mercredi un plan d’aide exceptionnel, et appelé les 27 à « mettre de côté les vieux préjugés » pour la soutenir.

Retour de l’optimisme

Le secteur automobile a profité à plein du contexte porteur, à commencer par Renault à Paris qui a décollé de 17,47% à 22,50 euros.

A Francfort, Daimler (+8,85% à 35,55 euros) et BMW (+4,86% à 54,39 euros ont également été recherchés.

Le retour de l’optimisme a aidé aussi les banques à rebondir. Société Générale a progressé de 7,67% à 14,45 euros, BNP Paribas de 9,52% à 33,95 euros et Crédit Agricole de 5,48% à 8,01 euros.

Le secteur technologique a en revanche souffert dans le sillage de ses homologues américains. A Paris STMicroelectronics a perdu 5,06% à 21,76 euros et Worldline 5,42% à 62,88 euros. A Londres, Aveva a reculé de 3,68% à 3.821,00 pence.

Bel20

Après avoir regagné 7,64% en trois séances consécutives de hausse et progressé de 3,07% mercredi en matinée, l’indice Bel 20 devait subir quelques prises de bénéfices.

Il gagnait finalement 2,17% à 3.234,07 points avec 14 de ses éléments en hausse, arGEN-X (190,00) étant suspendue après son envolée de 29,6% de la veille et l’annonce d’une augmentation de capital de 500 millions de dollars. Il était dopé par AB InBev (42,38) qui remontait de 4,72%, les banques KBC (51,48) et ING (6,03) étant de même positives de 3,92% et 5,99% alors que Ageas (32,05) reperdait 1,20%.

Lire aussi: