Le minage du Bitcoin plus vert qu’on ne le dit ? Il reposerait à plus de 50% sur des énergies renouvelables

Plus de 50% de l’énergie utilisée pour miner du Bitcoin serait verte, selon le dernier rapport du Bitcoin Mining Council.

Pourquoi est-ce important ?

Le Bitcoin fait régulièrement l’objet de critiques - au même titre que les autres cryptomonnaies - en raison du fait que son mode de production – le minage – nécessite beaucoup d’énergie. La monnaie virtuelle est donc considérée par beaucoup comme une véritable catastrophe écologique.

Bien que très populaire, la plus célèbre des cryptomonnaies n’en reste pas moins très critiquée, et ce, pas uniquement parce que sa valeur fluctue énormément. La popularisation du Bitcoin a en effet eu plusieurs effets pervers, dont l’augmentation du minage de la cryptomonnaie, entrainant une consommation d’énergie gargantuesque. Un aspect qui est évidemment très critiqué. Selon les chiffres de l’Université de Cambridge, la consommation énergétique annuelle du Bitcoin serait de 65,22 TWh (42e), contre 82,05 TWh pour la Belgique, à titre de comparaison (37e).

L’impact énergétique du minage du Bitcoin sur l’environnement est d’ailleurs la raison officielle pour laquelle Tesla n’accepte plus les paiements dans cette devise virtuelle. Un argument qui serait faussé par la mauvaise presse dont souffre le Bitcoin, car à en croire le dernier rapport de l’organisation Bitcoin Mining Council, plus de 50 % des énergies utilisées pour miner du Bitcoin seraient renouvelables. Au deuxième trimestre 2021, 56 % de l’énergie utilisée pour produire la cryptomonnaie était verte. Son minage serait donc de plus en plus vert et donc moins polluant. Une tendance qui devrait se poursuivre dans le futur.

Si le rapport du Bitcoin Mining Council se montre particulièrement optimiste concernant l’impact du Bitcoin sur l’environnement, il ne faut pas oublier que cette organisation est constituée de plusieurs entreprises dont l’activité principale est de miner cette cryptomonnaie. On pourrait donc remettre en cause les motivations du rapport.

Des solutions écologiques

La pollution générée par le minage du Bitcoin est l’une des grandes préoccupations des adeptes des investisseurs, mais également des institutions. C’est pourquoi certains cherchent des solutions pour rendre la production de cette cryptomonnaie plus verte.

C’est notamment le cas de Josh Riddet, directeur de la société de cryptominage Easy Crypto Hunter, qui voit dans le fumier de vache une solution écologique pour miner de la cryptomonnaie. Le président du Salvador, Nayib Bukele, envisage sérieusement d’utiliser l’énergie géothermique produite par les volcans pour miner des bitcoins.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20