Le football féminin européen va recevoir plus d’argent, mais il y a toujours un gouffre avec les compétitions masculines

Les récompenses financières accordées à l’occasion du prochain Euro de football féminin, qui sera organisé en Angleterre l’année prochaine, seront doublées, a annoncé l’UEFA.

L’annonce a toutefois suscité beaucoup d’incompréhension. Même avec cette nouvelle augmentation, le montant du prix représente toujours à peine 4,3% des budgets mis à la disposition des sélections qui ont participé à l’Euro masculin l’été dernier.

Prize money doublé

L’UEFA a décidé, lors de sa récente réunion à Chisinau en Moldavie, d’augmenter le montant du prize money du championnat d’Europe des équipes nationales féminines, auquel seize équipes peuvent participer, de 8 à 16 millions d’euros.

L’UEFA a également décidé d’introduire un système selon lequel les clubs de football féminin seraient indemnisés pour fournir leurs joueuses aux équipes nationales participant à l’Euro. Un fonds de 4,5 millions d’euros a été créé à cet effet.

Toutefois, ces chiffres sont insignifiants par rapport au prize money versé lors du dernier Euro masculin. Au total, une cagnotte de 371 millions d’euros a été distribuée aux fédérations.

L’Italie, gagnante de l’Euro, a reçu une récompense de 34 millions d’euros, soit le double de ce que toutes les équipes féminines glaneront. Les clubs qui ont dû libérer des joueurs pour le tournoi ont quant à eux été indemnisés par un fonds d’environ 200 millions d’euros.

L’UEFA a déclaré qu’elle annoncerait bientôt d’autres détails sur la distribution du prize money du prochain Euro féminin. « Nous avons fait en sorte que plus d’argent que jamais puisse être distribué dans le football féminin », s’est-elle tout de même réjouie.

Pas assez ?

L’Euro féminin était initialement prévu pour l’été de cette année. Il a toutefois dû être reporté de 12 mois en raison de la pandémie de coronavirus. Le tournoi se déroulera en Angleterre l’été prochain.

La FIFA, l’instance dirigeante du football mondial, a fait des promesses similaires il y a deux ans concernant de meilleurs prix pour la Coupe du monde féminine. À l’époque, elle avait doublé la cagnotte, la faisant passer de 15 à 30 millions de dollars. La FIFA a également promis de doubler à nouveau ce montant pour la prochaine édition, dans deux ans.

Cependant, la star du football américain Megan Rapinoe, championne du monde en titre avec son pays, a déclaré dans que une réponse ces ajustements n’allaient pas assez loin.

« Il est difficile de parler d’une répartition équitable ici », a-t-elle regretté. « Si l’on veut vraiment travailler à la suppression des différences, on peut difficilement laisser des inégalités se développer. »

Il y a deux ans, le championnat du monde de football masculin pour les équipes nationales pouvait compter sur un prize money total de 400 millions de dollars. Ce budget sera porté à 440 millions de dollars lors du Mondial 2022, au Qatar.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20