Le décès de la reine Élisabeth a également un impact financier : la Banque d’Angleterre reporte la décision sur les taux d’intérêt à un moment crucial

La Banque d’Angleterre a reporté sa décision sur les taux d’intérêt en raison du décès de la reine Élisabeth II. La banque centrale l’a annoncé vendredi après-midi.

La Banque d’Angleterre dit vouloir respecter la période de deuil, jusqu’à 7 jours après les funérailles de la reine décédée. La décision sur les taux d’intérêt était prévue pour le jeudi 15 septembre, mais aura désormais lieu le 22 septembre. Cela signifie que la décision sur les taux d’intérêt britanniques est désormais prévue un jour après celle de la Réserve fédérale américaine.

La BCE a relevé ses taux d’intérêt de 75 points de base jeudi et la Réserve fédérale américaine devrait faire de même dans le courant du mois. Et cela pourrait « forcer » la Banque d’Angleterre à augmenter non pas de 50, mais aussi de 75 points de base, selon l’analyste Stefan Koopman de Rabobank.

Billets de banque

Tant que la période de deuil ne sera pas terminée, la Banque d’Angleterre ne décidera pas d’un éventuel remplacement des billets.

Une effigie de la reine défunte orne désormais les billets, mais il est probable que de nouveaux billets seront émis à l’effigie de son fils et successeur, le roi Charles III. Jusqu’à nouvel ordre, la Banque d’Angleterre souligne que les billets de banque représentant Élisabeth II resteront valables en tant que monnaie.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20