La BCE relève ses taux d’intérêt de 75 points de base : la plus forte hausse de son histoire

La Banque centrale européenne augmente ses taux d’intérêt de 75 points de base, soit la plus forte hausse de son histoire. Francfort semble vouloir donner le signal qu’elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour freiner l’inflation galopante.

Le taux directeur, qui est une ligne directrice pour les crédits dans la zone euro, est passé de 0,50 % à 1,25 %. Le taux d’intérêt que les banques reçoivent pour placer leur argent auprès de la BCE passera également de 0,00 % à 0,75 %. C’est important pour les épargnants, car l’augmentation de la marge des banques offre également la perspective de taux d’intérêt plus élevés sur les livrets d’épargne à long terme.

Augmentation des taux d’intérêt malgré la récession

Une hausse des taux d’intérêt a généralement pour effet de rendre les prêts aux ménages et aux entreprises plus coûteux et donc de refroidir la demande. Ce qui est particulier dans la décision d’aujourd’hui, c’est qu’il n’est pas question de demande trop forte. Au contraire, plusieurs indicateurs laissent présager une récession imminente.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la BCE choisit d’utiliser l’artillerie lourde :

  • Francfort veut stopper la spirale auto-alimentée d’anticipations d’inflation élevées. Si cela se fait au détriment de la croissance, qu’il en soit ainsi.
  • La BCE veut se débarrasser de l’impression qu’elle est toujours en retard sur les faits et qu’elle est moins proactive que d’autres banques centrales, comme la Fed ou la Banque d’Angleterre.
  • Si une grave récession éclate à l’automne, il sera encore plus difficile de relever les taux d’intérêt.
  • La hausse des taux d’intérêt européens rendra l’euro, sous pression ces dernières semaines, plus attractif sur les marchés des changes.

Désaccords internes

Comme pour le relèvement des taux en juillet, une bataille médiatique a précédé la décision sur les taux : les responsables de la « ligne dure » de la BCE avaient une analyse quelque peu différente de la politique monétaire que les partisans d’une hausse plus modérée.

Ces derniers jours, de plus en plus d’analystes ont estimé que la BCE opterait pour une augmentation de 75 points.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20