Le côté obscur… de l’intelligence émotionnelle

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Les gens dotés d’une forte intelligence émotionnelle ont la possibilité de servir leurs propres intérêts en manipulant les autres. C’est la conclusion d’une enquête de scientifiques de l’université de Kyoto, publiée dans la revue scientifique PLoS ONE. Les chercheurs japonais remarquent que l’intelligence émotionnelle est la plupart du temps associée à un comportement pro social et à de meilleures relations interpersonnelles, mais mettent en garde en affirmant qu’on ne sait que peu de choses en réalité sur les fonctions sociales sous-jacentes de l’intelligence émotionnelle. Selon ces chercheurs, il n’est pas exclu que ses caractéristiques soient plus dirigées vers l’intérêt personnel que vers la création d’un climat social positif dans le groupe plus large.

« L’intelligence émotionnelle est en général considérée comme un trait de caractère positif, mais a probablement aussi un côté obscur », affirme le responsable des recherches, Yuki Nozaki, professeur en psychologie cognitive à l’université de Kyoto. « L’intelligence émotionnelle  peut non seulement avoir un impact positif sur les relations sociales, offrir un exutoire positif au stress, renforcer la communication et diminuer les conflits, mais peut être aussi liée à des tendances manipulatrices. En soi, l’intelligence émotionnelle n’est pas une caractéristique positive ou négative, mais peut former la base d’un comportement interpersonnel qui poursuit la réalisation d’un intérêt personnel ».

Les scientifiques ont constaté que le lien enter une intelligence émotionnelle élevée et la tendance à se venger pour des événements considérés comme injustes, motivaient les participants à un jeux virtuel à encourager d’autres victimes d’exclusion sociale à se venger, même si les intérêts du groupe – incluant ceux de l’autre victime – étaient endommagés

« L’intelligence émotionnelle peut visiblement être utilisée pour amener les autres à faire le sale travail », remarquent les chercheurs. « Les personnes émotionnellement intelligentes qui n’ont pas montré de tendance personnelle à la vengeance, ont semblé par contre ne pas avoir de comportement manipulateur et ne pas tendre au désir de se venger ».

 

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20