Le co-fondateur de Tesla veut faire de sa start-up ‘le plus grand recycleur de batteries au monde’

Tesla Model 3. – Charlie Deets/ Unsplash

Jeffrey Brian Straubel, l’un des co-fondateurs de Tesla, concentre désormais ses efforts sur un autre aspect de l’essor de la conduite électrique. Il souhaite que son entreprise, Redwood Material, devienne le leader mondial du recyclage des batteries. Pour atteindre son objectif, Straubel s’est paré de sacrés atouts : Jeff Bezos (le patron d’Amazon) et Bill Gates.

‘La production de véhicules électriques et de batteries est sur le point de connaître une croissance énorme’, a déclaré Straubel. Les voitures électriques devraient contribuer à réduire l’empreinte carbone du secteur automobile. Mais nous devons également nous efforcer de produire de manière durable les composants de ces voitures, tels que les piles. Le recyclage sera crucial à cet égard’,a-t-il ajouté.

Cent voitures Tesla

M. Straubel veut tirer parti de deux partenariats, l’un avec Panasonic, le fabricant japonais de batteries qui fait équipe avec Tesla dans la méga-usine du Nevada, et l’autre, annoncé il y a plusieurs semaines, avec Amazon. Créé début 2017, Redwood recyclera cette année l’équivalent de plus d’un GWh de déchets de batteries de l’usine du Nevada – assez pour faire fonctionner plus de cent voitures Tesla.

Le recyclage chez Redwood Materials ne couvre qu’une fraction du volume total des véhicules électriques que Tesla prévoit de construire cette année. Elon Musk, le cadre supérieur de Tesla, a récemment confirmé l’objectif de produire un demi-million d’unités cette année.

Lors de la journée de la batterie de Tesla, fin septembre, Elon Musk avait déjà souligné l’importance du recyclage des batteries en complément de l’approvisionnement de nouvelles matières premières provenant de l’industrie minière. Selon Elon Musk, cette combinaison est nécessaire pour suivre la production croissante des voitures électriques.

‘Beaucoup de gens sous-estiment l’impact que le recyclage peut avoir sur la construction des voitures électriques’, a également souligné Celina Mikolajczak, vice-présidente de la technologie des batteries chez Panasonic Energy North-America et précédemment spécialiste des batteries chez Tesla. L’application pourrait avoir un impact énorme sur les prix des matières premières et la production future.

Chaîne fermée

Redwood Materials ambitionne de réduire considérablement l’extraction des matières premières comme le nickel, le cuivre ou le cobalt. Straubel vise à avoir une chaîne d’approvisionnement fermée avec le recyclage répété des matériaux des véhicules en fin de vie et d’autres applications.

Redwood Materials a déjà bénéficié dans le passé d’un financement du Climate Pledge Fund d’Amazon ainsi que d’un investissement de Breakthrough Energy Ventures. L’entreprise est également soutenue par les milliardaires Jeff Bezos (Amazon) et Bill Gates (Microsoft).

Straubel se dit particulièrement enthousiaste quant aux possibilités offertes par sa collaboration avec Amazon, qui distribue beaucoup d’appareils qui fonctionnent à l’aide de piles.