Le Bitcoin ou la répartition inégale des richesses 2.0

Alors que le cours du Bitcoin a littéralement explosé ces dernières semaines, et qu’il dépasse désormais largement les 40.000 dollars, un coup d’œil sur la manière dont les pièces sont réparties entre les adresses de paiement est interpellant.

Où s’arrêta le Bitcoin? Après la flambée des dernières semaines, sa capitalisation a désormais dépassé les 700 milliards de dollar. Depuis mars dernier, la valeur de la monnaie virtuelle a grimpé de plus de 900%.

Une hausse vertigineuse qui fait dire aux banquiers de Bank of America interrogés par Reuters que la cryptomonnaie la plus populaire du monde fait ‘sauter les portes des bulles précédentes’ – de la bulle Internet à la bulle chinoise des années 2000, en passant par celle de l’or dans les années 1970.

0,45% des détenteurs de Bitcoins possèdent 85,5% des richesses

Mais l’un des (nombreux) aspects qui interpellent dans la cryptomonnaie est la manière dont les Bitcoins sont répartis entre les adresses où ils sont entreposés (voir le tableau ci-dessous de la répartition des pièces entre les lieux d’habitation des propriétaires).

Pour rappel, le système étant anonymisé, il est uniquement possible de connaître le nombre d’adresse BTC différentes, mais pas nécessairement qui sont les personnes derrière. Cela signifie donc qu’une seule et même personne peut très bien disposer de plusieurs adresses sans que personne ne le sache.

Quelques chiffres éloquents:

  • Une seule adresse dispose de 0,76% de tous les Bitcoins disponibles, soit l’équivalent de 5,4 milliards de dollars.
  • 2.376 adresses possèdent 42,8% des Bitcoins.
  • 0,45% des détenteurs de Bitcoins possèdent 85,5% des richesses
  • Moins de 10% des propriétaires de Bitcoins ont la main mise sur 98,87% des pièces actuellement disponibles.

En comparaison, le fait que dans le ‘monde réel’ environ 1% de la population possède près de la moitié des richesses mondiales passerait presque pour de la justice sociale…

BitInfoCharts

Lire aussi: