Les autorités sanitaires américaines demandent la suspension temporaire du vaccin Johnson & Johnson

Les premiers vaccins J&J sont arrivés ce lundi en Belgique. (Szilard Koszticsak/MTI via AP)

Suite au recensement de six cas sévères de caillots sanguins ayant suivi l’injection d’une dose du vaccin Johnson & Johnson contre le Covid-10, la Food and Drug Administration (FDA) a demandé la suspension temporaire du vaccin.

La FDA avait pourtant annoncé vendredi dernier qu’elle n’avait pas pu établir de lien de causalité entre le vaccin Johnson & Johnson et la formation de rares caillots sanguins chez certaines personnes vaccinées.

‘Nous recommandons une pause dans l’utilisation de ce vaccin par excès de prudence’, ont déclaré dans un communiqué commun le Dr Peter Marks, directeur du Center for Biologics Evaluation and Research de la Food and Drug Administration, et le Dr Anne Schuchat, directrice adjointe principale du C.D.C.. ‘À l’heure actuelle, ces événements indésirables semblent être extrêmement rares’.

Le gouvernement fédéral devrait interrompre l’administration du vaccin dans tous les sites de vaccination qui sont sous son autorité. Les responsables fédéraux s’attendent à ce que les responsables de la santé des États prennent cela comme un signal fort pour en faire de même, explique le New York Times.

A l’issue de leur enquête, les autorités fédérales américaines pourraient décider de suspendre l’autorisation du vaccin ou d’y apposer une limite d’âge.

6 cas sévères sur 7 millions d’injections

Dans les 14 jours suivant une injection du vaccin Johnson & Johnson, six personnes ont été victimes de caillots sanguins jugés comme sévères: des femmes âgées de 18 à 48 ans. Une victime est décédée et une deuxième, dans le Nebraska, a été hospitalisée dans un état critique, précise le New York Times.

Les scientifiques des différentes autorités sanitaires sont d’autant plus inquiets que les caillots sanguins apparus chez les victimes appartiennent eux-mêmes à une catégorie assez peu commune. Il est craint que les médecins ne soient pas formés pour dépister ce problème dans les cas où des personnes en présentent les symptômes. Les agences fédérales de santé ont déclaré que ‘le traitement de ce type spécifique de caillot sanguin est différent du traitement qui pourrait être administré habituellement’ pour les caillots sanguins.

Au total, 7 millions d’Américains ont déjà reçu le vaccin (à dose unique) Johnson & Johnson.

En Europe, où le vaccin a été autorisé un peu plus tardivement, les premières doses commencent seulement à être livrées cette semaine. La Belgique a reçu sa première livraison (36.000 doses) ce lundi. Au total, notre pays devrait en recevoir 1,4 million durant le deuxième trimestre.

Sur le même sujet:

Source: BusinessAM
Lire plus
Marchés