L’Allemagne fait face à une pénurie de charbon: des centrales doivent fermer

La pénurie mondiale d’énergie a contraint un producteur d’électricité allemand à fermer une centrale électrique après avoir manqué de charbon.

Pourquoi est-ce important ?

Steag GmbH a fermé cette semaine sa centrale électrique de Bergkamen-A, dans l'ouest du pays, en raison d'une pénurie de charbon, a-t-elle indiqué à Bloomberg par email. Cette fermeture est le premier signe que l'Europe pourrait devoir compter sur un temps doux et venteux pour garder les lumières allumées, car le continent est confronté à des pénuries de gaz naturel et le charbon ne viendra probablement pas à la rescousse. Plusieurs centrales électriques allemandes se trouvent dans la même situation.

Les prix de l’énergie s’envolent des États-Unis à l’Europe en passant par l’Asie, alors que les économies se remettent en ordre de marche. La pénurie est si grave que la Chine a ordonné à ses industries de se rationner et que l’Europe brûle ses réserves de combustibles fossiles les plus polluants, ce qui pourrait compliquer les négociations sur le climat le mois prochain, lors de la COP26.

« Nous avons une pénurie de charbon », a déclaré Daniel Muhlenfeld, un porte-parole de Steag. « Il y a une forte demande de charbon et il y a aussi une forte demande de transport fluvial. Et comme Bergkamen n’a pas de connexion ferroviaire, il n’y a pas d’alternatives logistiques disponibles ici. »

Certains Etats européens s’étaient déjà tournés vers le charbon en raison de la pénurie de gaz naturel. Ils se sont récemment lancés sur le marché au comptant pour s’assurer des cargaisons. Ils ont même demandé à la Russie de leur fournir davantage de gaz et de charbon. La demande de charbon est telle en Chine, mais aussi en Inde, que cela risque d’exacerber la situation, laissant l’Europe se battre pour trouver du carburant cet hiver.

Double goulot d’étranglement

Le charbon se négocie à des niveaux très élevés, l’indice de référence du secteur étant en passe de battre le précédent record de 192,50 dollars établi en juillet 2008. Plusieurs expéditions de charbon australien se sont négociées au-dessus de 200 $ la tonne mardi, selon les commerçants qui ont suivi les transactions sur la plate-forme globalCOAL.

Steag doit également relever des défis logistiques, car la reprise de la plus grande économie d’Europe alimente la demande de transport fluvial. Néanmoins, la compagnie d’électricité est optimiste et pense que la centrale sera remise en service « assez rapidement ».

« Nous avons affaire à un double goulot d’étranglement ». a déclaré M. Muhlenfeld. « Ce n’est pas un problème spécifique à Steag, mais un problème général pour presque tous les propriétaires de centrales électriques à base de charbon de nos jours. »

La centrale électrique de Bergkamen-A a été arrêtée quatre fois en septembre, jusqu’à six jours d’affilée, en raison de facteurs externes, selon les archives. Trois autres centrales électriques allemandes alimentées au charbon ont été arrêtées pour maintenance vendredi.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20