La victoire de Joe Biden certifiée en Arizona et dans le Wisconsin

Joe Biden
President-elect Joe Biden. – Isopix

Hier, Tony Evers, le gouverneur du Wisconsin, a officiellement certifié la victoire de Joe Biden, quelques heures après que le gouverneur de l’État d’Arizona l’ait fait pour ses propres cantons. Un revers ultime pour l’équipe de Donald Trump, qui avait dépensé 3 millions de dollars pour un recomptage partiel dans le Wisconsin.

Le gouverneur du Wisconsin a signé hier les documents permettant d’attribuer les 10 grands électeurs de l’État au président élu Joe Biden. ‘Comme l’exigent les lois fédérales, j’ai contresigné un certificat qui atteste de la vérification des votes en faveur de Joe Biden’, a déclaré le démocrate Tony Evers dans un communiqué. Le gouverneur a signé les documents peu après que la commission électorale du Wisconsin ait finalisé et proclamé les résultats.

Le 18 novembre dernier, l’équipe de campagne de Donald Trump avait transféré 3 millions de dollars à l’État du Wisconsin en vue d’un recomptage partiel. L’État ne prend en effet en charge le coût d’un recomptage que si la différence entre les deux candidats est inférieure à 0,25%. Ici, elle était de 0,62%.

Pour Donald Trump, la mission s’annonçait presque impossible avec 20.470 voix de retard alors que dans le Wisconsin, les recomptages ne trouvent en général que quelques centaines de voix de différence.

Certification en Arizona

Plus tôt dans la journée, la gouverneur de l’État d’Arizona avait lui aussi certifié les résultats des votes. ‘Aujourd’hui, nous avons signé la certification de l’élection de 2020 en Arizona’, avait déclaré sur Twitter Doug Ducey, le gouverneur de l’État d’Arizona, qui affiche des couleurs démocrates pour la première fois depuis près de 25 ans.

Communiqué publié sur le site de campagne de Donald Trump

Une annonce qui survient alors que pour la cinquième fois, l’équipe de Donal Trump a demandé hier un réexamen des votes en Géorgie. L’État a déjà procédé à trois recomptages, les résultats ayant été certifiés il y a plus d’une semaine, le 3 novembre.