La Russie construit deux « avions de l’apocalypse »: Poutine se prépare à une guerre nucléaire

La Russie travaillerait à la mise au point de deux avions apocalyptiques destinés à transporter les principaux dirigeants militaires et politiques du pays en cas d’attaque nucléaire.

Les forces aériennes et spatiales russes recevront deux nouveaux avions Il-96-400M, selon l’agence de presse gouvernementale russe RIA Novosti, citant une source du secteur de la Défense du pays.

L’Il-96-400M est la version modernisée de l’Ilyushin-96, un quadrimoteur russe à large fuselage. Une variante de l’Il-96 constitue actuellement le principal moyen de transport aérien du président Vladimir Poutine, à l’instar de l’Air Force One des États-Unis.

Les deux avions russes seront assemblés dans la ville de Voronezh, à quelques heures de route de Moscou, dans l’usine d’assemblage de l’Association de production aéronautique de Voronezh, qui développe des avions de transport à usage civil et militaire.

Source: YouTube

Matériel radio volé

Actuellement, l’Ilyushin-80 est le seul avion apocalyptique – un Il-86 modifié – et il date de l’ère soviétique. Il s’agit d’un poste de commandement mobile équipé d’un matériel radio sophistiqué, conçu pour maintenir les communications militaires entre le sommet et les unités inférieures dans tout scénario apocalyptique imaginable. Les forces aériennes et spatiales russes disposent de quatre postes de commandement aérien Il-80.

Les médias russes ont rapporté en décembre 2020 que des parties de l’équipement radio de l’un des avions apocalyptiques Il-80 avaient été volées lors d’une opération de maintenance dans la ville de Taganrog. Un citoyen local au chômage a ensuite été accusé du crime. L’emplacement de l’avion dans l’atelier de réparation était apparemment mal gardé. Le général de division Vladimir Popov, retraité de l’armée de l’air, a déclaré à l’époque au quotidien russe Moskovsky Komsomolets que les voleurs étaient peut-être à la recherche de pièces contenant des métaux précieux.

« Le service aérospatial russe recevra deux postes de commandement basés sur le modèle Il-96-400M. L’un d’eux est en production », a révélé RIA Novosti cette semaine. Selon les dernières informations du média russe, un troisième nouvel avion de ce type est attendu après la production de la première paire.

Pas de fenêtres

Il est intéressant de noter que ces avions, dont une grande partie de l’équipement à bord est considéré comme secret, n’ont pas de fenêtres à l’extérieur du cockpit – ceci afin d’éviter que les passagers ne soient aveuglés par une explosion nucléaire. En outre, cela atténuerait les retombées de radiations.

Toujours selon les médias russes, les nouveaux avions « auront une autonomie beaucoup plus longue, la capacité de se ravitailler en vol et pourront même communiquer avec les sous-marins dans un rayon de 6.000 km. »

Outre l’évacuation du président russe et des hauts commandants, l’avion sera également spécialement équipé pour transmettre les ordres et les codes de lancement nucléaire à l’aviation stratégique et aux sous-marins, ou à tout endroit où se trouvent des lance-missiles dotés d’ogives nucléaires.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés