La nouvelle Volkswagen électrique ID.3 se fait dézinguer par un magazine allemand

Volkswagen

Auto Motor und Sport a pu tester en avant-première l’ID.3, la nouvelle voiture électrique de VW… mais ne l’a pas vraiment approuvée. Selon le magazine de référence, le véhicule n’a pas atteint les normes habituelles du constructeur en matière d’équipement et de finition. Son autonomie limitée a également déçu.

‘La face intérieur du capot semble avoir été peint à la bombe’, peut-on ainsi lire dans la publication, dont les grandes lignes de la review sont relayées par Reuters. De manière plus globale, Auto Motor und Sport regrette l’absence de la qualité qui a fait la renommée de la marque Volkswagen, après avoir testé un modèle de pré-production de l’ID.3.

Des écarts inégaux entre des panneaux, un système d’info-divertissement lent à démarrer et un système de navigation qui ne fonctionne pas font également partie critiques formulées par la publication allemande.

Une autonomie décevante

Enfin, si le groupe motopropulseur et la conduite étaient bons, l’autonomie de l’ID.3 – 359 kilomètres – a également déçu Auto Motor und Sport.

Volkswagen prévoit de construire 1,5 million de voitures électriques d’ici 2025.

À l’échelle du groupe – qui comprend les marques Porsche, Audi, Skoda, Bentley et Bugatti – le géant allemand entend lancer 75 modèles de voitures électriques d’ici 2029 et assembler 26 millions de véhicules.